X

Bienvenue sur francebleu.fr

Pour vous près de chez vous
France Bleu
France Bleu Béarn France Bleu Gironde France Bleu Gascogne France Bleu La Rochelle France Bleu Pays Basque France Bleu Périgord France Bleu Poitou France Bleu Champagne-Ardenne France Bleu Nord France Bleu Picardie France Bleu Haute-Normandie France Bleu Basse-Normandie France Bleu Cotentin France Bleu Besançon France Bleu Lorraine Nord France Bleu Sud Lorraine France Bleu Alsace France Bleu Elsass France Bleu Belfort Montbéliard France Bleu Armorique France Bleu Breizh Izel France Bleu Loire Océan France Bleu Maine France Bleu Mayenne France Bleu Orléans France Bleu Creuse France Bleu Touraine France Bleu Berry France Bleu Limousin France Bleu Pays d'Auvergne France Bleu Auxerre France Bleu Bourgogne France Bleu Drôme Ardèche France Bleu Isère France Bleu Pays de Savoie France Bleu Azur France Bleu Gard Lozère France Bleu Hérault France Bleu Provence France Bleu Roussillon France Bleu Saint-Etienne Loire France Bleu Vaucluse France Bleu RCFM France Bleu 107.1 France Bleu Toulouse

Retard et prix cassés pour les fruits et légumes d'été en Vaucluse

Vendredi 28 juin 2013 à 09h38

Les producteurs de Vaucluse estiment que les cerises et les melons leurs sont achetés à prix bradés. La FDSEA 84 organise ce vendredi après-midi une vente directe à prix "décents" à Avignon. Les abricots, eux, ont du retard.

Des cagettes de cerises fraîchement ramassées à Larnage dans la Drôme.  Stéphane Milhomme © Radio France

Le printemps a été frais et humide, l'été débute avec des températures inférieures aux moyennes de saison. Pour les producteurs de fruits de Vaucluse, cela veut dire une récolte retardée, qui entre en concurrence avec les autres récoltes en France. Certains arbres croulent sous les cerises, mais pour certains producteurs, le prix ne vaut pas la peine de les cueillir.

Reportage de Philippe Paupert chez les producteurs de Vaucluse  

La FDSEA organise ce vendredi après-midi une vente directe de cerises à 3€/kg, de 16h à 19h sur le cours Jean-Jaurès. Le syndicat agricole explique que "actuellement les distributeurs nous achètent la cerise à 1,80€/kg pour un revenu décent et pour le maintien des vergers,  le prix devrait être de 3€."

Le melon est bon cette année, mais en moindre quantité.

Alain Bolusset, producteur de melons à Pernes-les-Fontaines, au micro de Philippe Paupert  

Quant aux abricots, ils ont une à deux semaines de retard selon les vergers.

localité

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Malemort-du-Comtat - 84570

0
Vos réactions sur cette info

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.