Les pommiers normands menacés ?

Lundi 13 mai 2013 à 18h29

C'est une carte postale qui, à terme, pourrait disparaître : celle des pommiers en fleurs à l'ombre desquels se reposent les vaches normandes. Tout cela, bien sûr, jamais très loin d'une maison à colombages.

Pommier  © Miredi - Fotolia.com

C'est une carte postale qui, à terme,  pourrait disparaitre. Celle des pommiers en fleurs à l'ombre desquels se reposent les vaches normandes. Tout cela, bien sûr, jamais très loin d'une maison à colombages.Et bien  ce paysage de la Normandie traditionnelle pourrait bientôt ne plus être qu'une image d'Epinal.

C'est ce que craignent en tout cas aujourd'hui  certains producteurs de pommiers à haute-tige du Pays d'Auge. Il y avait 12 millions d' arbres dans nos prairies dans les années 50, il y en a 3 fois moins aujourd'hui ! Les vergers basse-tiges remplacent peu à peu les pommiers d'hier. La Chambre d'agriculture, pour en savoir plus sur cette tendance , vient de lancer une étude auprès des producteurs de la région.

A écouter, Normandie Economie : quel avenir pour le verger traditionnel normand ? 

La chronique "Normandie Economie" de Francis Gaugain   

localité

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Caen - 14000

1
Vos réactions sur cette info

Commentaires

huguette (anonyme)
il n'est pas facile de trouver des photos de belles vaches normandes sous les pommiers en fleurs
huguette (anonyme)
impossible de trouvé une photo :avec vaches normandes sous pommiers en fleurs et maison en colombage ;c'est pourtant tout ce qu'il y a de plus beau en normandie H G

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.
Fermer

Bonjour,

Dans l’optique de l’amélioration constante de ses services, France Bleu souhaite recueillir votre avis sur l’évolution du site.

Cette enquête ne vous prendra que quelques minutes et nous permettra d’améliorer notre site afin de mieux répondre à vos attentes.

Cela vous permettra également d’être parmi les premiers à tester les nouveautés du site, en vous inscrivant à la fin de l’enquête.

L’équipe de France Bleu

Souhaitez-vous participer à cette étude ?

Votre adresse e-mail fera l’objet d’une collecte dans le cadre d’un traitement informatique ayant pour finalité de vous informer, de vous donner accès et de recueillir votre avis sur les évolutions du nouveau site de France Bleu en avant-première. Le destinataire de ces données est Radio France.
Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à la chaine France Bleu à l’adresse suivante 17/21 avenue du général Mangin – 75016 Paris.
Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.