Pose de la première glycine pour les futures Archives municipales de Bordeaux

Samedi 25 mai 2013 à 07h00

Tout un symbole, cette glycine de la rue du Loup. C'est bien pour ça qu'au lieu de prendre la truelle, on a pris la pelle pour lancer les travaux des futurs bâtiments des Archives municipales de Bordeaux : La Halle aux Farines, rive droite, partie en fumée il y a 5 ans.

La Halle aux Farines sera réhabilitée en Archives municipales de Bordeaux Mila Ta ninga © Radio France

A quoi vont ressembler les nouvelles Archives municipales de Bordeaux?  
Reportage France Bleu Gironde de Mila Ta ninga

Lecture
 
Partager

On se souvient du désarroi des archivistes, des habitants, des élus, ce soir du 22 juin 2008 lorsque la Halle aux Farines a pris feu. A l'intérieur des 2.000 m² de l'ancien entrepôt désaffecté : des SDF, des familles de Roumains et de Bulgares qui avaient pu s'enfuir avant que le brasier ne puisse plus être maitrisé.

Ce vendredi, les élus de Bordeaux, les architectes et les archivistes ont enfin posé la première pierre, ou plutôt la première glycine des futures archives municipales ! Symbole planté devant les archives actuelles, dans l'hôtel Ragueneau, rue du Loup.

Les architectes ont tenu à garder les volumes et l'esprit des lieux

En 2015, au moment de l'ouverture au public, pour accéder au site, vous devrez  passer par un parvis, paysagé. La Halle aux Farines sera le bâtiment utilisé pour les magasins d'archives, la salle de lecture. Salle de lecture d'où vous pourrez voir une partie des documents d'un côté et une vue sur le jardin de l'autre. Un second bâtiment sera construit à côté pour former un ensemble en forme de L.

A l'intérieur, les bureaux des agents, des espaces d'accueil du public, des ateliers ou encore une salle de conférences.

Les arbalétriers (coins de la charpente) partis en fumée il y a cinq ans, seront repensés mais en béton cette fois. Les grandes baies vitrées permettront au public de voir une partie du fond d'archives mais aussi d'apercevoir le parvis pensé comme un jardin ouvert au public.

Partager

Les futures archives de Bordeaux, dans l'esprit de la Halle aux Farines  
Frédéric de Vylder architecte de l'étude Robbrecht en Deam au micro France Bleu Gironde de Mila Ta ninga

5.000 m² d'espace : "le grand saut"

957 m² d'espaces d'accueil au public, dont une salle de lecture de 40 places, une salle d'exposition et deux ateliers pour accueillir les groupes, 843 m² d'espace de travail et de traitement de fond et 3.301m² de magasins de conservation. Des chiffres qui ont de quoi changer les habitudes des archivistes de la rue du Loup. Pour le moment, impossible de faire asseoir un groupe, la visite est exclusivement "déambulatoire".

Côté fond d'archives, les professionnels se préparent depuis 2009 à ce déménagement. Il s'agit de conserver les 11 kilomètres linéaires de fonds d'archives, dont 150.000 documents iconographiques, parmi lesquels quelques trésors, comme un registre sur parchemin de la confrérie de Saint-Jacques de Compostelle datant du XVIè siècle.

Partager

"C'est un grand saut". Les nouvelles Archives de Bordeaux prêtes pour 2015 Mila Ta ninga 
 

La Halle aux Farines sera réhabilitée en Archives municipales de Bordeaux Mila Ta ninga © Radio France

La glycines, symbole des Archives municipales de Bordeaux Mila Ta ninga © Radio France

Plan des futures Archives municipales de Bordeaux Mila Ta ninga © Radio France

localité

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Bordeaux - 33000

0
Vos réactions sur cette info

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.