Les Girondins et la preuve par trois

Dimanche 03 février 2013 à 12h12

Abonné aux nuls en fin d'année dernière, Bordeaux accélère en 2013. En battant Valenciennes 2-0, il a engrangé son troisième succès en quatre matches. Le voilà au pied du podium.

Ca faisait trois ans que David Bellion n'avait plus marqué en L1  © Panoramic

"J'endosse la cape du dépanneur"  
L'attaquant des Girondins David Bellion

Les Girondins ont entamé de la meilleure des manières un mois de février particulièrement chargé. Sans victoire au stade Chaban-Delmas depuis le 18 novembre et la venue de l'OM, Bordeaux a retrouvé la recette pour battre logiquement Valenciennes 2-0.

C'est un revenant, David Bellion, qui a mis l'équipe dans le bon sens en reprenant une tête de Henrique repoussée par Nicolas Penneteau (33ème). Son dernier but en L1 remontait à décembre 2009. Déjà décisif lors du 16ème de finale de coupe de France à Moulins, l'attaquant a pris la succession de Yoann Gouffran, parti à Newcastle. Le style est différent, rien ne dit que ça va durer, mais pour le moment, le joueur rend un précieux service à son entraîneur qui attend impatiemment l'arrivée du jeune Uruguayen Diego Rolan et le retour de la CAN du Malien Cheick Diabaté.

Solide derrière, Bordeaux a fait le break à un quart d'heure de la fin sur une action d'école conclue par Ludovic Obraniak, de mieux en mieux physiquement.

Ce succès permet aux Girondins de se hisser à la 4ème place, à quatre points de l'OM qui reçoit Nancy ce soir (21h). Prochain match samedi à Ajaccio.

"J'ai confiance en eux"  
L'entraîneur Francis Gillot satisfait de ses troupes

You do not have access to view this Atom.

Tout baigne pour le Bordeaux de Francis Gillot en ce début 2013  © Panoramic

localité

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Bordeaux

0
Vos réactions sur cette info

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.