De la forêt au marché, la girolle est arrivée en Périgord

Samedi 07 juin 2014 à 17h33

L'or jaune des bois, comme certains l'appellent, a fait son apparition. Un peu de pluie, du soleil, ça suffit pour faire pousser les girolles.

Sur le marché de Périgueux, Dany avait une dizaine de barquettes de girolles à vendre. Benjamin Fontaine © Radio France

Les pluies orageuses de la fin mai et le soleil qui rayonne en Dordogne ont eu au moins le mérite de donner du travail aux gourmands. La girolle a fait son arrivée dans les sous-bois du Périgord. Ce champignon que certains appellent "or jaune des bois" a fait son apparition il y a une quinzaine de jours et on commence à en trouver sur les étals de marché.

Ce samedi matin à Périgueux deux commerçants en proposaient entre les asperges et les fraises. "Il n'y en a pas encore beaucoup, peut-être qu'il n'a pas assez plu", explique Josiane qui vient de vendre la seule barquette de girolles que son mari a pu cueillir. Un peu plus loin, Dany, une habituée du marché, vend une dizaine de barquettes pour 5 euros les 350 grammes. En ce moment la girolle se vend entre 10 et 15 euros le kilo. "Et en Auvergne c'est encore plus cher", confie Dany.

Un parfum de mirabelle

D'après les commerçants, les Périgourdins ne sont pas les plus friands de girolles, ils restent attachés aux cèpes. Sur le marché, Michèle, une Malouine en congés à Périgueux confie son attirance "pour le parfum dégagé par la girolle". Elle préfère cuisiner le champignon en sauce avec du veau et un peu d'ail. "Il nous arrive d'aller en chercher avec mon mari mais une fois je me suis perdue", s'amuse Michèle.

Si vous décidez d'aller cueillir des girolles, vous risquez d'en trouver une dizaine de sortes en Périgord, ne les confondez pas avec le clitocybe de l'olivier. Il est particulièrement toxique. Pour faire la différence, observez le dessous du chapeau du champignon, la girolle a des plis et le clitocybe de fines lamelles qui se détachent facilement. En cas de doute, rapprochez-vous de votre pharmacien ou d'une société mycologique.

Les girolles sont arrivées au marché de Périgueux. Reportage de Benjamin Fontaine  

Petit rappel, la cueillette est autorisée dans les forêts domaniales et communales, (Barade ou Lanmary par exemple en Dordogne) dans la limite du raisonnable, pour sa consommation personnelle. La cueillette est en revanche interdite dans les bois privés sauf accord du propriétaire.

0
Vos réactions sur cette info

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.
Fermer

Bonjour,

Dans l’optique de l’amélioration constante de ses services, France Bleu souhaite recueillir votre avis sur l’évolution du site.

Cette enquête ne vous prendra que quelques minutes et nous permettra d’améliorer notre site afin de mieux répondre à vos attentes.

Cela vous permettra également d’être parmi les premiers à tester les nouveautés du site, en vous inscrivant à la fin de l’enquête.

L’équipe de France Bleu

Souhaitez-vous participer à cette étude ?

Votre adresse e-mail fera l’objet d’une collecte dans le cadre d’un traitement informatique ayant pour finalité de vous informer, de vous donner accès et de recueillir votre avis sur les évolutions du nouveau site de France Bleu en avant-première. Le destinataire de ces données est Radio France.
Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à la chaine France Bleu à l’adresse suivante 17/21 avenue du général Mangin – 75016 Paris.
Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.