X

Bienvenue sur francebleu.fr

Pour vous près de chez vous
France Bleu
France Bleu Béarn France Bleu Gironde France Bleu Gascogne France Bleu La Rochelle France Bleu Pays Basque France Bleu Périgord France Bleu Poitou France Bleu Champagne-Ardenne France Bleu Nord France Bleu Picardie France Bleu Haute-Normandie France Bleu Basse-Normandie France Bleu Cotentin France Bleu Besançon France Bleu Lorraine Nord France Bleu Sud Lorraine France Bleu Alsace France Bleu Elsass France Bleu Belfort Montbéliard France Bleu Armorique France Bleu Breizh Izel France Bleu Loire Océan France Bleu Maine France Bleu Mayenne France Bleu Orléans France Bleu Creuse France Bleu Touraine France Bleu Berry France Bleu Limousin France Bleu Pays d'Auvergne France Bleu Auxerre France Bleu Bourgogne France Bleu Drôme Ardèche France Bleu Isère France Bleu Pays de Savoie France Bleu Azur France Bleu Gard Lozère France Bleu Hérault France Bleu Provence France Bleu Roussillon France Bleu Saint-Etienne Loire France Bleu Vaucluse France Bleu RCFM France Bleu 107.1 France Bleu Toulouse

Dordogne : revivez la visite de François Hollande "minute par minute"

Vendredi 02 août 2013 à 13h49 mis à jour le Vendredi 02 août 2013 à 18h10

François Hollande était en Dordogne ce vendredi, où il a visité des fermes innovantes du sarladais avant de rejoindre Périgueux. Le président de la République a rappellé son opposition au maïs OGM MON810, et annoncé une revalorisation des retraites des agriculteurs. Revivez minute par minute le déplacement du président de la République.

François Hollande  © DR

> OGM, retraites agricoles : ce qu'il faut retenir de la visite de François Hollande en Dordogne

Trois ans, ou presque, qu'un président de la République en exercice n'avait pas foulé le sol du Périgord. La dernière fois, c'était en septembre 2010 : Nicolas Sarkozy célébrait les 70 ans de la grotte de Lascaux.

C'est le thème de l'agriculture et des énergies renouvelables qui a intéressé François Hollande ce vendredi. Accompagné du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, et du ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, le président de la République a visité la boutique d'une cinquantaine de producteurs fermiers à Carsac-Aillac, avant de se rendre à Marcillac-Saint-Quentin pour décrouvrir un méthaniseur de déchets agricoles. François Hollande a ensuite rejoint Périgueux en fin d'après-midi pour visiter la mairie et d'assister à un spectacle du festival Mimos sur la place Bugeaud.

La visite de François Hollande "minute par minute".

19h10 : fin de la visite présidentielle en Dordogne

Le président de la République est désormais attendu dans le Gers où il doit passer la journée de samedi.

18h45 : bain de foule à Périgueux

Après une visite de l'hôtel de ville avec Michel Moyrand, suivie d'un discours au cours duquel le chef de l'Etat a parlé de son "amitié" avec la ville de Périgueux, François Hollande se lance dans une déambulation de plus de 3/4 d'heure dans les rues du centre-ville, depuis la mairie, par la rue Wilson, la rue Taillefer, la place de l'ancienne mairie, la rue de la République puis la place de la Clautre. 

François Hollande à Périgueux : le reportage de Corinne Duval  
 

François Hollande dans les rues de Périgueux (ici avec Michel Moyrand) Olivier Uguen © Radio France

François Hollande dans les rues de Périgueux Olivier Uguen © Radio France

> la visite de François Hollande en Dordogne EN IMAGES

16h45 : départ pour Périgueux

Le président de la République quitte la région de Sarlat, direction Périgueux où il est attendu à partir de 17h30.

"Je suis venu en Dordogne pour annoncer que le moratoire sur les OGM sera prolongé"

A Marcillac-Saint-Quentin, François Hollande vient à nouveau de rappeler son opposition aux OGM, alors que le Conseil d'État a annulé ce jeudi l'arrêté de mars 2012 qui interdisait la mise en culture du maïs génétiquement modifié commercialisé Monsanto. Pour le président, il faut toutefois "sécuriser juridiquement cette décision sur le plan national et surtout sur le plan européen".

Revalorisation des retraites agricoles

François Hollande annonce également un plan de revalorisation des retraites agricoles. C'était une promesse de campagne du président de la République. "La situation des retraites n'est pas satisfaisante, il y aura donc un plan de rattrapage. Et donc sera assurée une pension dans les trois prochaines années qui atteindra au moins 75% du SMIC. C'est une promesse que j'avais avancée dans la campagne et c'est maintenant une décision". (François Hollande)

15h40 : arrivée à Marcillac-Saint-Quentin

François Hollande à Marcillac-Saint-Quentin avec Colette Langlade et Germinal Peiro Antoine Balandra © Radio France

François Hollande et les élus à Marcillac-Saint-Quentin Antoine Balandra © Radio France

Après les circuits-courts, les énergies renouvelables. Deuxième étape du déplacement présidentiel : une unité de méthanisation agricole à Marcillac-Saint-Quentin, l'un des quatre méthaniseurs en service dans le département. François Hollande doit y présenter le plan national EMAA (Energie Méthanisation Autonomie Azote) annoncé par le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, en mars 2013

 

15h05 : le président rappelle son opposition aux OGM

Alors que le Conseil d'Etat vient de casser l'interdiction du maïs transgénique MON810 en France, le président de la République rappelle que le gouvernement est hostile aux OGM.

... et au gaz de schiste

De plus, pas question, pour François Hollande, d'exploiter le gaz de schiste "en l'état des techniques actuelles". "Il faut trouver une solution alternative au gaz de schiste", pour le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

"Qu'il y ait plus d'emploi dans l'agriculture"

François Hollande a également plaidé pour une hausse de l'emploi dans le secteur agricole. "Notre objectif est de faire qu'il y ait plus d'emploi dans l'agriculture. Il est faux de prétendre que l'agriculture devrait réduire sa part d'activité dans la production nationale, au contraire on doit hisser le niveau de la production (...). Le deuxième objectif que nous avons c'est le pouvoir d'achat des agriculteurs (...) et du consommateur. Et la troisième raison de ma venue, c'est l'environnement. Vous contribuez à améliorer notre environnement", a expliqué François Hollande.

François Hollande avec les députés Germinal Peiro et Brigitte Allain à Carsac-Aillac Antoine Balandra © Radio France

François Hollande avec Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture et le député Germinal Peiro à Carsac-Aillac Antoine Balandra © Radio France

14h45 : François Hollande est arrivé à Carsac-Aillac

Le président de la République y visite la ferme de Vialard pour valoriser les circuits-courts. Une quarantaine d'agriculteurs s'y sont regroupés en association pour vendre leurs produits directement au consommateur.

Le chef de l'Etat est accompagné par Germinal Peiro (député PS), à l'origine de l'invitation, mais aussi par Colette Langlade, députée du Périgord vert, Pascal Deguilhem, député du Périgord blanc, et Brigitte Allain, députée du bergeracois.

0
Vos réactions sur cette info

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.