X

Bienvenue sur francebleu.fr

Pour vous près de chez vous
France Bleu
France Bleu Béarn France Bleu Gironde France Bleu Gascogne France Bleu La Rochelle France Bleu Pays Basque France Bleu Périgord France Bleu Poitou France Bleu Champagne-Ardenne France Bleu Nord France Bleu Picardie France Bleu Haute-Normandie France Bleu Basse-Normandie France Bleu Cotentin France Bleu Besançon France Bleu Lorraine Nord France Bleu Sud Lorraine France Bleu Alsace France Bleu Elsass France Bleu Belfort Montbéliard France Bleu Armorique France Bleu Breizh Izel France Bleu Loire Océan France Bleu Maine France Bleu Mayenne France Bleu Orléans France Bleu Creuse France Bleu Touraine France Bleu Berry France Bleu Limousin France Bleu Pays d'Auvergne France Bleu Auxerre France Bleu Bourgogne France Bleu Drôme Ardèche France Bleu Isère France Bleu Pays de Savoie France Bleu Azur France Bleu Gard Lozère France Bleu Hérault France Bleu Provence France Bleu Roussillon France Bleu Saint-Etienne Loire France Bleu Vaucluse France Bleu RCFM France Bleu 107.1 France Bleu Toulouse

Cécile Duflot à Bordeaux : "Je ne lâcherai rien"

Jeudi 27 décembre 2012 à 18h20

La ministre du logement s'est déplacée à Bordeaux pour faire le point sur l'hébergement d'urgence. Cécile Duflot a voulu montrer sa détermination dans le dossier des réquisitions de logements vacants.

Cécile Duflot en visite à Mérignac Nicolas Blanzat

Le récit France Bleu Gironde de Nicolas Blanzat Martin Cotta 

Cécile Duflot, la ministre du logement, a d'abord visité 2 maisons de Mérignac que l'Aviation Civile a accepté de louer pour des personnes en situation d'urgence.

"On peut y arriver quand tout le monde s'y met. Tout est mis en oeuvre pour identifier les logements vacants. La procédure est très longue mais, vous me connaissez, je ne lâcherai rien."

La ministre s'est félicitée de la coopération entre l'aviation civile, la Préfecture de Gironde et la Ville de Mérignac. Cécile Duflot s'est ensuite rendue à Bordeaux pour visiter un centre d'hébergement d'urgence.

Cécile Duflot a rencontré des habitants relogés Nicolas Blanzat © Radio France

localité

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Bordeaux

2
Vos réactions sur cette info

Commentaires

vous avez rien, ne lachez rien, on vous en sera reconaissant tôt ou tard, continuez, il y a ade quoi faire
archidrevet@gmail.com (anonyme)
Madame Dufflot, Madame le Ministre, Ma Ministre. Je vous explique très vite pour que vos speen-relay fassent.... Voilà, j'ai construit 1000 logements, mais comme j'étais pas franc-mac et que cela m'ennuyait de construire plus, mon proprio, une fois advenue ma faillite, aujourd'hui me fout dehors, à moins que le juge.... donc: J'ai œuvré toute ma vie,à la suite au moins dix heureuses années à façonner du plâtre, pour faire loger les gens le mieux possible (comme Architecte, indépendant, instruit, jalousé même...) Jamais je n'ai pu concevoir pour moi-même habiter suivant les financements courants, comme ils étaient!!!! C'est cohérent, même en visions ministérielles, si on imagine un instant qu'habiter est moins simple qu'ouvrir une ligne de crédit pour prouver aux financiers photocopiant les modes d'habiter que l'on pourra habiter..., car c'est comme ainsi avec la garantie de l'hypothèque, qui ne regarde plus que quelques chinois, mais calmons-nous fond divers & so on.... Il faut remanier le droit de la copropriété, absolument énergivore, stupidement accepté depuis 45 ans sans imaginations, les lobbys seulement alors se formant pour gérer d'infâmes structures en mètre-carré, tandis que les copropriétés en valeurs communes ne peuvent être que des services, et pas...des mètres-carré! L'économie d'énergie dans l'immobilier, ce n'est pas le chauffage, c'est la remise en question du marché de l'immobilier comme il patine, comme il augmente et diminue ses effets pour l'habitant. J'étais à Brettigny sur Orge: Panne d'électricité, huit banques, 9 assurances, dix agences immobilière, un tabac-presse, une gare RER dont on ne peut pas sortir sans racheter un billet, un bar à tartine sans WC, etc, etc....mais un prix du m² valant celui de la cote d'Azur! Madame le Ministre...quoi gérez-vous? Contactez-moi vite, et je vous direz, "durant qu' autant qu'étant possible" la durée de votre mandat Ministériel, comment faire évoluer le droit de la copropriété grace à la conception spatiale (Architecturale en éthymologie), pourque, enfin, ne suffise plus dans les esprits de soliutionner les problèmes d'occupation en réhabilitant des "containers", mais, remaniant- l'idée de la copropriété, il se peut que des containers habitables puissent avoir des gueules de conceptions directement faites pour simplement habiter... Que faites-vous? Je compte sur vous, et je prends date. Évidemment, je suis du genre à compter les points et diffuser les résultats.... Mon mail: archidrevet@gmail.com Blagues à part, meilleurs vœux pour blagues ensuite! Bien à vous, votre action que j'aimerai colorer autrement que communément et confusément. Quand vous vous endormirez, puissiez-vous songer seulement à cela: Pourquoi la séduction de la réhabilitation de "containers" rentabilisés et rouillés métalliques, alors fourgués par on ne sait plus quels "chargeurs", fait construire des cités universitaires avec APL au Havre ou alentour? La honte que vous tentez de vendre est très faible!!!

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.