X

Bienvenue sur francebleu.fr

Pour vous près de chez vous
France Bleu
France Bleu Béarn France Bleu Gironde France Bleu Gascogne France Bleu La Rochelle France Bleu Pays Basque France Bleu Périgord France Bleu Poitou France Bleu Champagne-Ardenne France Bleu Nord France Bleu Picardie France Bleu Haute-Normandie France Bleu Basse-Normandie France Bleu Cotentin France Bleu Besançon France Bleu Lorraine Nord France Bleu Sud Lorraine France Bleu Alsace France Bleu Elsass France Bleu Belfort Montbéliard France Bleu Armorique France Bleu Breizh Izel France Bleu Loire Océan France Bleu Maine France Bleu Mayenne France Bleu Orléans France Bleu Creuse France Bleu Touraine France Bleu Berry France Bleu Limousin France Bleu Pays d'Auvergne France Bleu Auxerre France Bleu Bourgogne France Bleu Drôme Ardèche France Bleu Isère France Bleu Pays de Savoie France Bleu Azur France Bleu Gard Lozère France Bleu Hérault France Bleu Provence France Bleu Roussillon France Bleu Saint-Etienne Loire France Bleu Vaucluse France Bleu RCFM France Bleu 107.1 France Bleu Toulouse

Des mollusques du Vietnam colonisent la Loire

Mercredi 18 septembre 2013 à 15h40

Après la prolifération des algues vertes sur le Cher, de drôles de poissons se reproduisent dans la Loire. Des poissons, originaires du Mékong rejetés dans le fleuve par les aquariophiles. Par ailleurs depuis 2007, un mollusque arrivé du Vietnam a littéralement envahi la Loire et le Cher, avec des conséquences très importantes sur le nombre de poissons.

La Loire  © Photo PQR - Ouest France - MaxPPP

"Cette espèce peut atteindre une densité de 4000 mollusques au mètre carré"  
Philippe Boineau, pêcheur professionnel au micro de Boris Compain

Des algues vertes comme en Bretagne. Des poissons mutants. Des espèces en voie d'extinction. Des mollusques asiatiques qui colonisent le fond du fleuve. La Loire et le Cher sont en train d'évoluer de manière inquiétante.
C'est un des deux seuls pécheurs professionnels d'Indre-et-Loire qui lance cette alerte.

Depuis 20 ans, Philippe Boineau pêche chaque jour de la friture, pour plusieurs restaurants. Il s'inquiète des conséquences du réchauffement climatique et des pollutions diverses.

Des poissons du Mékong dans la Loire

Un réchauffement qui permet la prolifération d'espèces exotiques invasives : des végétaux, comme la jussie, ou des algues vertes qui tapissent le fond de l'eau. Des poissons, aussi, comme un poisson du Mékong très prisé des aquariophiles, qu'on trouve presqu'aussi souvent que des goujons.
Plus surprenant encore, depuis 2007, un mollusque arrivé du Vietnam a littéralement envahi la Loire et le Cher, avec des conséquences très importantes sur le nombre de poissons : En 2007, Philippe Boineau péchait 15 à 20 kilos de fritures par jour, dans la Loire et le Cher. Aujourd'hui, pas plus de 3 à 6 kilos.
Ce mollusque est probablement arrivé à bord des bateaux qui transportent du bois du Vietnam jusqu'à Nantes, avant de se répandre dans la Loire et le Cher.

Philippe Boineau, pêcheur professionnel 

 

2
Vos réactions sur cette info

Commentaires

@ pascalf49 => le sujet ne parle pas du Loir et Cher mais de la Loire et du Cher ,.... ou du Cher et de la Loire ..... Quoi qu'il en soit , les autoritées finirons par ne plus avoir a s'occuper de tout cela , quand on vois l'etat des rivières et des etangs envahie par les mauvaises herbes .... Quand on sait que les desherbant sont maintenant interdis , que les poissons type amour blanc sont interdis , il ne reste plus que les machines a des tarif astronomique a l'hectar . Si ils penssent que les mains de l'homme suffira a iradiquer tout cela c'est peine perdu . L'ecologie finis par tuer l'ecologie a l'heure actuel .
collectif des pêcheurs de la région Centre (anonyme)
Les gobies dans l'est de la France, ce mollusque dans notre région, que comptent faire nos instances halieutiques? Continuer à prendre l'argent de notre permis et empoissonner en truites de bassine. Après la pollution du Cher et de la Loire par les PCB, l'affaiblissement de la faune piscicole par les pêcheurs pros, qui va enfin réagir.
Bien que la Loire traverse de part en part le département 41, on dit le Loir et Cher !

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.