Alessandro Di Benedetto a bouclé son Vendée Globe en 104 jours

Jeudi 21 février 2013 à 19h34 mis à jour le Vendredi 22 février 2013 à 17h19

Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) a franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe à 15h36 ce vendredi. Il prend la onzième place de la course après 104 jours, 2 heures, 34 minutes et 30 secondes en mer.

L'arrivée d'Alessandro Di Benedetto en images francebleu-grandouest

"Je ne sais pas quoi dire, c’est fantastique, c’est merveilleux. Merci à Didier Elin,  à Team Plastique et tous ceux qui nous ont aidés. C’est grâce à vous qu’on l’a fait" a déclaré à son arrivée Alessandro.

Avec son éternelle bonne humeur, son plaisir d’être en mer si communicatif, son accent gorgé de chaleur, Alessandro Di Benedetto a conquis le cœur du public. Mais il a aussi accompli une performance sportive remarquable. Le skipper franco-italien prend la onzième place du Vendée Globe. 

Champagne pour Alessandro !   © Radio France

Les dernières heures de course ont été compliquées pour le navigateur. En raison des conditions météo, Alessandro a été obligé de monter très haut pour virer vers 4h30 (heure française) à 10 milles seulement de l'archipel des Glénan la nuit dernière ! Le marin est arrivé sous un grand soleil mais dans un froid cinglant ! Cela n'a pas empêché les "fans" d'Alessandro de se rendre sur les pontons et les quais de Port Olona. 

La foule le long des pontons de Port Olona   © Mikaël Roparz -Radio France

Pour Alessandro, ce Tour du monde est une performance quand on sait qu'il a cumulé les ennuis, physiques comme matériels. Son monocoque, un plan Finot-Conq, a été mis à l'eau en 1998 et le skipper franco-italien est privé de voiles de portant depuis son passage du cap Horn.

Un  rayon de soleil sur le Vendée Globe

D'autres navigateurs ont participé à cette aventure sur le même 60' lors des précédentes éditions.  Il y a d'abord eu Thomas Coville (Sodébo, 6eme en 2001), Sébastien Josse (VMI, 5eme en 2005) et le vendéen d'adoption Arnaud Boissières (AKENA Vérandas, 7eme en 2009). 

Malgré les avaries, et sa côte cassée, le skipper franco-italien a gardé pendant toute la course une bonne humeur déconcertante. Son humour et sa modestie ont enchanté les internautes qui, tous les jours, prenaient des nouvelles du ce Sablais d’adoption. Alessandro a fait partager son aventure tous les jours. Il a fait cultiver des salades sur son monocoque. Il s'est préparé des beignets. Il a mangé des poissons volants.

Les beignets d'Alessandro  © Alessandro Di Benedetto / Team Plastique

Tout un symbole. Pour l'accueillir dans le chenal, le bateau avec lequel Alessandro avait déjà bouclé un tour du monde, en Juillet 2010, en prenant le même itinéraire que celui des marins du Vendée Globe, l'a accompagné jusu'au ponton de Port Olona. C'était sur un voilier de 6,5 mètres ! 

Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) a donc bouclé son tour du monde en 104 jours. Pour mémoire, Titouan Lamazou avait emporté le Vendée Globe en 109 j 08 h 48 min en 1990, Alain Gautier avait gagné en 1993 en 110 j 02 h 22 min et Christophe Auguin avait fait de même en 1997 en 105 j 20 h 31 min.

Il l'a fait ! Alessandro a bouclé son premier Vendée Globe  © Radio France

Lecture
 
Partager

Les premiers mots d'Alessandro à son arrivée   

localité

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Les Sables d'Olonne

0
Vos réactions sur cette info

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.