X

Bienvenue sur francebleu.fr

Pour vous près de chez vous
France Bleu
France Bleu Béarn France Bleu Gironde France Bleu Gascogne France Bleu La Rochelle France Bleu Pays Basque France Bleu Périgord France Bleu Poitou France Bleu Champagne-Ardenne France Bleu Nord France Bleu Picardie France Bleu Haute-Normandie France Bleu Basse-Normandie France Bleu Cotentin France Bleu Besançon France Bleu Lorraine Nord France Bleu Sud Lorraine France Bleu Alsace France Bleu Elsass France Bleu Belfort Montbéliard France Bleu Armorique France Bleu Breizh Izel France Bleu Loire Océan France Bleu Maine France Bleu Mayenne France Bleu Orléans France Bleu Creuse France Bleu Touraine France Bleu Berry France Bleu Limousin France Bleu Pays d'Auvergne France Bleu Auxerre France Bleu Bourgogne France Bleu Drôme Ardèche France Bleu Isère France Bleu Pays de Savoie France Bleu Azur France Bleu Gard Lozère France Bleu Hérault France Bleu Provence France Bleu Roussillon France Bleu Saint-Etienne Loire France Bleu Vaucluse France Bleu RCFM France Bleu 107.1 France Bleu Toulouse

Vendée Globe : Javier Sanso hélitreuillé

Dimanche 03 février 2013 à 21h17 mis à jour le Lundi 04 février 2013 à 15h15

Le voilier Acciona 100% EcoPowered de l'Espagnol Javier Sanso a chaviré à 500 milles à l’ouest de Madère et 360 milles dans le sud de Sao Miguel (Açores).Le skipper a pu se réfugier dans son radeau de survie avant d'être hélitreuillé. Il va bien.

{iframe|daily|260|462|xx9qyl}

Le sauvetage de Javier Sanso VendeeGlobeTV

"A 11h49, heure française, dimanche les deux balises de détresse d’ACCIONA 100% EcoPowered ont été déclenchées" explique Acciona dans un communiqué. Le marin naviguait alors au près, dans un vent de nord-est de 15 nœuds environ. "Quelques minutes avant le déclenchement de ces balises, tout allait bien à bord puisque Javier envoyait un mail pour nous relater ses conditions de navigation".

L'organisation de sauvetage en mer de Ponta Delgada (Açores) a ordonné un survol par avion. Arrivé sur zone, son équipage a constaté que Javier Sanso était à bord de son radeau de survie, faisant des signaux à la main et des signaux de fumée (feux à main) à côté de son bateau chaviré.

Javier Sanso a été hélitreuillé. Il est arrivé sur l'île de Terceira aux Açores à 4h30 lundi matin où il a été ausculté par les médecins. Par chance, le skipper va bien. Il ne souffre pas d'hypothermie.

Il envisage à présent avec son équipe technique les meilleures solutions pour tenter de récupérer son bateau, qui reste à la dérive.

0
Vos réactions sur cette info

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.