La dégustation de vins à domicile, un concept nouveau dans le département

Lundi 19 mai 2014 à 14h55

Deux Roussillonnaises viennent de monter une entreprise de vente et de dégustation de vins du Roussillon. Elles vont directement chez les particuliers avec six bouteilles et un plateau de fromage. Baptisé "DitVins", le projet est inédit dans les Pyrénées-Orientales.

Karine et Mélanie organisent des dégustations de vin du Roussillon à domicile  © Radio France

Et si vous invitiez vos amis pour une dégustation des vins du Roussillon à la maison? Pas besoin de s'y connaître pour sélectionner la bouteille qui fera mouche, Karine Saura et Mélanie Sinotte se chargent de tout. Elle viennent de monter une entreprise, baptisée DitVins, de dégustation à domicile et de vente de vins, provenant du Roussillon uniquement. Dimanche, elles organisaient leur première dégustation publique dans un mas du Soler.

Partager

Première dégustation publique pour Karine et Mélanie - Reportage d'Emmanuel Grabey  

Leur projet est né d'un double constat : d'une part le milieu du vin, ses  codes  et son vocabulaire, effraie parfois ceux qui voudraient en savoir plus, ou devenir des amateurs avertis; d'autre part, certains viticulteurs ont parfois du mal à faire connaître leur production. Il n'existe, à leur connaissance, aucune entreprise similaire dans le département. "On sait que ça se fait ailleurs en France, dans la région on a entendu parler de deux filles de Montpellier qui font la même chose. Mais dans les P-O., a priori, nous sommes les seules !"

"On a tenu à rencontrer le producteur, car qui mieux que lui peut expliquer son vin?"

Le concept est simple, elles vont chez les particuliers avec une sélection de six bouteilles et un plateau de fromage. Le but est évidemment qu'à l'issue de la dégustation, les clients passent une commande aux deux oenologues en herbe, un peu sur le principe des "réunions Tupperware". Karine Saura, l'une des conceptrices du projet, explique qu'elles n'ont sélectionné que des vins pour lesquels elles ont eu un coup de coeur, et qui ne sont pas commercialisés en grande distribution : "A chaque fois, on est allé sur le domaine, on a tenu à rencontrer le producteur, car qui mieux que lui peut expliquer son vin? On a goûté, ça a été un travail de longue haleine, et à chaque fois on a sélectionné dans leur gamme les vins qui, pour nous, étaient ceux qu'il fallait présenter. Lors d'une dégustation, on essaie de présenter un seul domaine, car il y a un traceur qui permet de reconnaître la patte du vigneron. On a cherché à avoir des vins reconnaissables, après, on aime ou on n'aime pas, mais au moins on reconnait la patte".

Partager

Karine Saura, l'une des conceptrices du projet  

Pour l'instant, Karine et Mélanie travaillent avec une quinzaine de producteurs. "Et pas plus dans l'immédiat", expliquent-elles, "on veut rester à taille humaine et continuer à avoir un rapport privilégié avec les vignerons avec lesquels on travaille". 

0
Vos réactions sur cette info

Commentaires

Steff (anonyme)
J adore!!!

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.