X

Bienvenue sur francebleu.fr

Pour vous près de chez vous
France Bleu
France Bleu Béarn France Bleu Gironde France Bleu Gascogne France Bleu La Rochelle France Bleu Pays Basque France Bleu Périgord France Bleu Poitou France Bleu Champagne-Ardenne France Bleu Nord France Bleu Picardie France Bleu Haute-Normandie France Bleu Basse-Normandie France Bleu Cotentin France Bleu Besançon France Bleu Lorraine Nord France Bleu Sud Lorraine France Bleu Alsace France Bleu Elsass France Bleu Belfort Montbéliard France Bleu Armorique France Bleu Breizh Izel France Bleu Loire Océan France Bleu Maine France Bleu Mayenne France Bleu Orléans France Bleu Creuse France Bleu Touraine France Bleu Berry France Bleu Limousin France Bleu Pays d'Auvergne France Bleu Auxerre France Bleu Bourgogne France Bleu Drôme Ardèche France Bleu Isère France Bleu Pays de Savoie France Bleu Azur France Bleu Gard Lozère France Bleu Hérault France Bleu Provence France Bleu Roussillon France Bleu Saint-Etienne Loire France Bleu Vaucluse France Bleu RCFM France Bleu 107.1 France Bleu Toulouse

Saint-Emilion : le classement de nouveau contesté

Lundi 14 janvier 2013 à 15h19

4 mois seulement après sa publication, le nouveau classement des grands crus classés de Saint-Emilion se retrouve attaqué devant la justice. Le précédent, qui datait de 2006, avait déjà été cassé par le tribunal.

Vignoble bordelais  © Radio France

Le classement décennal des vins de Saint-Emilion, révisable tous les dix ans et homologué par le ministère de l'Agriculture, a fait l'objet de plusieurs demandes d'annulation. Le tribunal administratif de Bordeaux a été saisi. Le précédent classement, datant de 2006, avait déjà été annulé. A cette époque, 9 châteaux avaient saisi la justice. "Trop d'erreurs ont été commises et la réglementation n'a pas été respectée (...) nous sommes désolés de devoir en arriver là", a déclaré Lucile Carle, du château Croque-Michotte, l'un des requérants, faisant état d'au moins deux autres demandes d'annulation.

Un classement très vite remis en cause

France Bleu Gironde avait annoncé dès le 12 septembre dernier la volonté de plusieurs châteaux de remettre en cause ce classement.

"Ils se sont intéressés aux salles de séminaire mais pas à la vigne"  (01'24'')
Le reportage France Bleu Gironde à Saint-Emilion

A cette date, les châteaux Croque Michotte et la Tour-du-Pin-Figeac menaçaient de déposer plainte. Ils figuraient parmi les 14 recalés. En cause, les critères pris en compte pour la réalisation de ce classement. A Saint-Emilion, on pensait pourtant avoir pris le maximum de précaution en confiant la réalisation du nouveau classement à l'INAO, l'Institut National des Appellations Contrôlées.

82 châteaux avaient été distingués au début du mois de septembre. Un classement marqué par l'arrivée de 2 nouveaux au sommet du palmarès. Les châteaux Pavie et Angélus avaient rejoint Ausone et Cheval Blanc dans le groupe des 1ers grands crus classés catégorie A. 

localité

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Bordeaux

0
Vos réactions sur cette info

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.