X

Bienvenue sur francebleu.fr

Pour vous près de chez vous
France Bleu
France Bleu Béarn France Bleu Gironde France Bleu Gascogne France Bleu La Rochelle France Bleu Pays Basque France Bleu Périgord France Bleu Poitou France Bleu Champagne-Ardenne France Bleu Nord France Bleu Picardie France Bleu Haute-Normandie France Bleu Basse-Normandie France Bleu Cotentin France Bleu Besançon France Bleu Lorraine Nord France Bleu Sud Lorraine France Bleu Alsace France Bleu Elsass France Bleu Belfort Montbéliard France Bleu Armorique France Bleu Breizh Izel France Bleu Loire Océan France Bleu Maine France Bleu Mayenne France Bleu Orléans France Bleu Creuse France Bleu Touraine France Bleu Berry France Bleu Limousin France Bleu Pays d'Auvergne France Bleu Auxerre France Bleu Bourgogne France Bleu Drôme Ardèche France Bleu Isère France Bleu Pays de Savoie France Bleu Azur France Bleu Gard Lozère France Bleu Hérault France Bleu Provence France Bleu Roussillon France Bleu Saint-Etienne Loire France Bleu Vaucluse France Bleu RCFM France Bleu 107.1 France Bleu Toulouse

Le Plan Sussex, un réseau de résistants hors du commun

Mercredi 08 mai 2013 à 05h00

La date du 8 mai 1945 marque la victoire des alliés sur l'Allemagne nazie. Une victoire à laquelle a contribué le réseau Sussex, un réseau de renseignements constitué de 120 jeunes Français.

Georges Soulier en 1944  © Georges Soulier, document remis

Parachutés en France en 1944, ces volontaires, recrutés par les Alliés, ont fourni à ces derniers de précieux renseignements sur les mouvements des troupes allemandes. Ces espions opéraient par binôme: un observateur et un radio, chargé de transmettre à Londres les renseignements collectés. Georges Soulier, un habitant de Hochfelden, a fait partie de ce réseau, en tant que radio. Parachuté à Nantes le 2 juin 1944, juste avant le débarquement de Normandie, il était chargé de transmettre depuis Blois des indications sur les mouvements allemands en bord de Loire.

Avant leur parachutage en France, les membres du Plan Sussex devaient apprendre par coeur le plan et le "who's who" de la ville où ils étaient affectés. Ils ont aussi bénéficié d'une formation pratique accélérée, au combat ou au parachutisme.

Résistant SUSSEX Georges SOULIER BOB  


A Hochfelden, le musée du Pays de la Zorn abrite une exposition consacrée au réseau Sussex. Elle se visite les jours fériés, l'après-midi, de mai à octobre.

Réseau SUSSEX l'enrobé  

Le Centre européen du résistant déporté, au Struthof, accueille par ailleurs une exposition consacrée aux moyens de communication de la résistance, "L'heure des combats viendra".

Struthof, le réseau Sussex  

localité

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Hochfelden - 67270

0
Vos réactions sur cette info

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.