Vendée Globe: Alessandro di Benedetto, véritable antidote contre la morosité

Jeudi 31 janvier 2013 à 13h38

Pendant que François Gabart et Armel Le Cleac'h savourent les retrouvailles avec les proches sur la terre ferme, Alessandro di Benedetto bataille dans l’hémisphère sud avec un front orageux et une mer cassante difficilement contrôlable. Le skipper franco-italien est 12e du Vendée Globe. Il garde une bonne humeur déconcertante, même avec une côte fracturée.

Alessandro Di Benedetto  

Didier Elin, patron de Team Plastique parle de l'enthousiasme d'Alessandro di Benedetto sur le Vendée Globe Mikaël Roparz 

Les dernières 24h n’ont pas été simples pour Alessandro sur Team Plastique. Le vent très variable et la visibilité réduite ont obligé le franco-italien à faire du surplace et à ménager sa monture. Il a découvert que son petit gennaker, la seule voile d’avant de portant qui lui restait, était lui aussi déchiré. Pas de quoi décourager Alessandro, "je vais éponger à l’eau douce, bien essuyer puis je vais coudre toute la partie déchirée et mettre du tissu adhésif".

Un capital sympathie "phénoménal"

Le skipper de Team Plastique poursuit sa remontée de l’Atlantique et fait route vers les îles Trindade et Martim Vaz. Il se trouve à 4552 milles des Sables d’Olonne. La route est encore longue mais, qu’importe, malgré tous les contretemps, ce Sablais d’adoption conserve son incroyable enthousiasme. Un enthousiasme communicatif. Sa bonne humeur, son humour et sa modestie séduisent enchantent les internautes qui sont de plus en plus nombreux à prendre des nouvelles du skipper. "Quand on regarde les messages sur le net, c'est vrai que le capital sympathie qu'il a engendré est phénoménal" raconte Didier Elin, dirigeant de Team Plastique, spécialisé en thermoformage. "J'étais à l'arrivée de François et d'Armel, tout le monde me parlait d'Alessandro, on veut être là pour son arrivée". 

 

{iframe|daily|360|480|xx62g7}

Vendée Globe: Alessandro di Benedetto, véritable antidote contre la morosité Mikaël Roparz - Pascal Cléro

 

{iframe|daily|360|480|xx626x}

Vendée Globe: Alessandro di Benedetto, un capital sympathie "phénoménal" Mikaël Roparz - Pascal Cléro

Il a fait cultiver des salades sur Team Plastique

Alessandro est à la barre d'un des plus vieux voiliers de la course (un plan Finot-Conq lancé en 1998), il refait en 60 pieds (18,28 m) ce qu'il avait accompli entre le 26 octobre 2010 et le 22 juillet 2011 avec un bateau de... 6,50 m. 
Le skipper vient tout juste d'avoir 42 ans. Il vit une superbe aventure et enchante tous les jours les vacations radio avec son accent et un enthousiasme juvénile. Tout l'émerveille, un coucher de soleil ou des albatros. 
Alessandro fait partager son aventure tous les jours. On se souvient de son ascension en haut du mât de Team Plastique. Il a fait cultiver des salades sur son monocoque. Il s'est préparé des beignets, "bons pour les papilles et le moral dans cette remontée de l'Atlantique en plein Vendée Globe".
Le skipper est attendu aux Sables-d’Olonne fin février. 

Didier Elin, pdg de Team Plastique Pascal cléro © RF - P Cléro - 28/01/2013

localité

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Les Sables d'Olonne

0
Vos réactions sur cette info

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus.
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Les majuscules ne sont pas importantes.