Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

116 emplois recréés en Dordogne après la fermeture d'un site de l'armée

-
Par , France Bleu Périgord

C'était en 2008, l'Etat annonçait la fermeture prochaine de l'ESCAT, le magasin de l'armée de terre, situé à Bergerac. Depuis, grâce au fonds pour les restructurations de la défense, 116 emplois sur les 123 supprimés ont été recréés dans 8 entreprises de la région.

Signature des conventions d'aide à l'investissement productif et à la création d'emplois avec le préfet et le patron de Berkem
Signature des conventions d'aide à l'investissement productif et à la création d'emplois avec le préfet et le patron de Berkem © Radio France

Une bonne nouvelle pour l'emploi, une fois n'est pas coutume...

La préfecture a dressé le bilan de l'action du Fonds pour les restructurations de la Défense, le FRED. Il avait été mis en place en 2008 dans le bassin d'emploi du bergeracois. Et cela après l'annonce de la fermeture progressive de l'ESCAT, le magasin de l'armée de terre dont la fermeture définitive est prévue pour la mi-2014.

L'entreprise Berkem de Gardonne doit embaucher 30 personnes au total grâce au FRED
L'entreprise Berkem de Gardonne doit embaucher 30 personnes au total grâce au FRED © Radio France

 

Cinq ans après la mise en place des aides "FRED", le bilan est plutôt bon. Sur les 123 emplois détruits à cause de la fermeture de l'ESCAT, 116 ont été recréés.

Et cela dans 8 entreprises du bergeracois situées à Creysse, Bergerac ou encore Sigoulès.

1 million d'euros ont ainsi été consacrés à des aides destinées à ces TPE ou ces PME.

Objectif: les encourager à effectuer des investissements productifs. C'est à dire l'achat de machines ou de matériels:14 millions d'euros d'investissements ont ainsi été réalisés au total.

116 emplois ont ainsi été recréés.

30 par exemple vont être ou ont été créés sur le site de l'entreprise Berkem de Gardonne, spécialisée dans la chimie et l'extraction végétale pour la cosmétique (une centaine de salariés y travaillent).

Olivier Fahy, le patron de Berkem s'apprête à embaucher encore

24 emplois verront le jour ou ont déjà vu le jour chez Kreapixel, spécialisée dans la pub sur internet et basée à Prigonrieux.

Le préfet de la Dordogne Jacques Billant, satisfait du bilan des aides à la création d'emplois

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess