Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

18 personnes placées en garde à vue pour des tirs contre des policiers en août 2012 à Amiens Nord

-
Par , France Bleu Picardie

Dix-huit personnes ont été placées en garde à vue après les violences urbaines qui avaient fait seize blessés chez les policiers, à Amiens Nord, en août dernier. Onze personnes ont été arrêtées à leur domicile. Les sept autres étaient déjà incarcérés dans le cadre de ces émeutes. Les interpellations se sont déroulées dans le calme.

Manuel Valls à Amiens Nord huit mois après les émeutes
Manuel Valls à Amiens Nord huit mois après les émeutes © Radio France - Elodie Touchais

Les arrestations ont eu lieu en majorité à l'aube dans le quartier d'Amiens-Nord , classé en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP). Le directeur départemental de la sécurité publique a confirmé à France Bleu Picardie que l'opération s'était déroulée "sans difficulté" et "sans hostilité" envers les policiers. Le concours du Raid a été sollicité là où la police pensait qu'il pouvait y avoir des armes.

Le détail de cette opération avec Léo Chapuis

Vague d'interpellations à Amiens Nord par Léo Chapuis

Principalements de jeunes adultes

Un certain nombre des personnes arrêtées mardi avaient déjà été entendues, sans être inquiétées jusqu'à présent. Parmi elles figurent des gens connus de la police. Il s'agit majoritairement de jeunes adultes. La fourchette des âges va de 16 à 51 ans .

3ème vague d'interpellations

Il s'agit de la 3ème vague d'interpellations depuis les émeutes survenues dans la nuit du 13 au 14 août au cours de laquelle, une centaine de jeunes du quartier avaient violemment affronté les forces de l'ordre, blessant 16 policiers et mettant à sac plusieurs bâtiments publics, dont une école maternelle et un gymnase.

Dominique Nectoux, le directeur départemental de la sécurité publique dans la Somme loue le travail des policiers

Dominique Nectoux, le directeur de la police de la Somme après la vague d'interpellations à Amiens Nord

Lors de la dernière vague en mai, douze personnes avaient été arrêtées, en majorité des adultes. Des armes de poing et des fusils avaient été retrouvés. Une opération qui avait été saluée par le ministre de l'Intérieur Manuel Valls .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu