Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

2 papas retranchés dans la tour du Schlossberg à Forbach

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Depuis vendredi 17H, 2 papas sont retranchés dans la tour du Schlossberg à Forbach pour réclamer la garde de leurs enfants. Les deux hommes ont l'intention de rester jusqu'à samedi après midi le temps de dénoncer une justice qu'ils qualifient de "sexiste".

image par défaut

Ils sont venus visiter la tour du Schlossberg à Forbach comme de simples visiteurs et, au moment de la fermeture, ils se sont laissés enfermer calmement mais avec une grande détermination. Après une courte négociation avec le gardien du site, les deux papas ont déployé leur banderoles revendicatives et expliqué leurs intentions de rester là au moins 24 heures. Patrick, 40 ans et originaire de Forbach et Frédéric, qui habite Belfort se sont connus via les réseaux sociaux. Ils partagent la même colère contre la justice qui les prive de la garde de leurs enfants. "Si on fait ça, c'est pour l'amour de nos enfants, on veut juste passer du temps avec eux" explique Patrick, le papa d'un petit garçon de 9 ans qu'il voit un week-end sur 2 depuis que la juge des affaires familiales lui a refusé la garde alternée.

papa forbach 1

Devant lui, sur une banderole le message est explicite: " Egalité parentale, nous avons besoin de nos enfants". Les deux papas estiment que le système judiciaire est "sexiste" et qu'il ne favorise pas les papas lors des divorces. 

papa forbach 2 ok

Pas un coup d'essai 

Le belfortain qui a entrepris cette action n'en est pas à son coup d'essai. Au mois de mai dernier, pour médiatiser cette cause, il s'était déjà retranché quelques heures en haut de la cathédrale d'Orléans. Il a récemment fait appel d'une décision de justice qui lui est défavorable. Ce samedi après-midi, les deux papas n'empêcheront pas les visites de la tour du Schlossberg à Forbach. Après négociation avec le commissaire Allegri, patron de la police de Forbach, ils ont convenu de quitter les lieux à 17H au plus tard. Le temps d'avoir expliqué à qui veut leur entendre qu'il faut davantage d'égalité parentale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu