Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

250 jours consécutifs de chauffage pour les 13.000 logements de l'OPAC de Tours

C'est un record qui n'avait pas été battu depuis près de 20 ans. Mais le maintien du chauffage coûte cher au bailleur social.

Un chauffage central en marche.
Un chauffage central en marche. © Radio France

On a rarement connu une telle fraîcheur aussi longue en Indre et Loire. Dans les logements sociaux, le chauffage continue de tourner alors qu'on entre ce week-end au mois de juin. Cette année, on devrait approcher à l'Opac les 250 jours d'affilée de chauffage, depuis octobre dernier.

Publicité
Logo France Bleu

La dernière fois qu'à Tours, l'Opac avait laissé le chauffage aussi longtemps, c'était il y a près de 20 ans. L'Opac de Tours ce sont 13.000 logements, dont 10.000 chauffés en collectif, au gaz. En moyenne une saison de chauffe dure plutôt 230 jours. Chaque jour supplémentaire entraîne un coût de 15.000 euros à répartir dans les charges des locataires, rien que pour le chauffage.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu