Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

250 personnes à Bordeaux pour dire non à l'homophobie

-
Par France Bleu Gironde

Environ 250 personnes ont défilé hier dans les rues de Bordeaux à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie. Coïncidence, la loi autorisant le mariage homosexuel en France a également été promulguée hier.

Les manifestants s'étaient donné rendez-vous place Rohan à Bordeaux
Les manifestants s'étaient donné rendez-vous place Rohan à Bordeaux © Radio France

La loi autorisant le mariage homosexuel a été promulguée hier par le président de la République, François Hollande et publiée au Journal officiel.La loi a été préalablement validée par le Conseil constitutionnel. Celui-ci a jugé que le mariage homosexuel était "un choix du législateur" et "n'était contraire à aucun principe constitutionnel" .

Une première célébration étant annoncée à Montpellier dès le 29 mai prochain.

Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie

Coïncidence ou non, la journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie avait lieu vendredi, la veille de la promulgation de la loi.

Glimpy, une association bordelaise des jeunes militants qui lutte contre les discriminations et pour les causes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans) avait organisé hier une marche dans les rues de Bordeaux pour marquer cette journée.

250 personnes dans les rues à Bordeaux

Environ 250 personnes ont marché, une bougie à la main, en s'arrêtant sur des places bordelaises pour écouter des témoignages de jeunes victimes de transphobie et d'homophobie. Elle s'est terminée place des Quinconces, aux alentours de 23 h.

Le reportage dans le cortège

Louis-Georges Tin, fondateur de la journée contre l'homophobie et la transphobie, ici à droite
Louis-Georges Tin, fondateur de la journée contre l'homophobie et la transphobie, ici à droite © Radio France

Louis-George Tin, fondateur de la journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, était présent dans le cortège bordelais. Il a tenu à rappeler que malgré l'adoption de la loi pour le mariage pour tous, il reste encore beaucoup de choses à faire.

Louis-Georges Tin : "Refuser le mariage pour tous, c'est de l'homophobie !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess