Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

400 caravanes des gens du voyage s'installent dans un parc à Gradignan

lundi 19 août 2013 à 20:09 Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde

A Gradignan, les gens du voyage ont forcé la barrière du parc de Mandavit depuis dimanche. 400 caravanes s'y sont installées. Depuis, le maire a déposé un référé pour obtenir leur expulsion.

400 caravanes des gens du voyage se sont installées dimanche dans le Parc de Mandavit à Gradignan.
400 caravanes des gens du voyage se sont installées dimanche dans le Parc de Mandavit à Gradignan. © Radio France - Xavier Ridon

La police et du maire, Michel Labardin, n'ont rien pu empêcher.Les gens du voyage ont forcé le passage pour entrer dans le parc. Un policier a même été bousculé. 400 caravanes se sont installées dans le parc de Mandavit.Hier matin, la mairie a déposé un référé pour obtenir l'expulsion des caravanes. La décision de justice devrait tomber dans 2-3 jours.Gradignan connait ce type d'occupation sauvage régulièrement. C'est arrivé 5 fois l'année dernière.

Réunion d'urgence au conseil municipal

Sur cette question, le conseil municipal de Gradignan se réunit en urgence ce soir. La préfecture a quant à elle annoncé qu'une concertation approfondie allait s'ouvrir durant les prochaines semaines avec les élus du département pour appliquer la loi Besson.

Depuis 2000, la loi Besson impose pourtant la construction d'aires de grand passage. En Aquitaine, en 2011, seules 37 % des places demandées étaient construites .

Face à l'occupation des gens du voyage, les Gradignanais entre colère et indulgence.