Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Académie de Toulouse : un classement et des primes aux inspecteurs pour limiter les redoublements

- Mis à jour le
Par

Le saviez-vous? Pour se conformer aux préconisations ministérielles en matière de redoublement en primaire, le rectorat classe les circonscriptions en fonction du pourcentage de redoublants. Le Snuipp affirme que les inspecteurs touchent même des primes quand ils sont bien classés. Une information France Bleu Toulouse.

La fin d'année scolaire approche et dans les écoles primaires depuis quelques jours, les enseignants sont appelés à faire le bilan de leur classe. Ils proposent les élèves qu'ils souhaitent voir redoubler. D'abord au sein du conseil des maîtres puis ils soumettent leur choix aux parents qui ont le dernier mot.

Publicité
Logo France Bleu

Depuis quelques années, la tendance au niveau du ministère c'est d'abandonner le redoublement. Vincent Peillon a encore redit récemment qu'il voulait l'interdire. Du coup, l'administration donne des consignes pour que les enseignants aient de moins en moins recours à ce système .

Le paradoxe c'est que désormais les parents d'élèves doivent insister pour que leur enfant redouble quand ils estiment qu'il n'a pas le niveau.

Depuis 2 ans, la FCPE 31 voit arriver en commission d'appel des dossiers qui ne réclament pas un passage en classe supérieure mais bien un maintien!

La pression serait de plus en plus forte dans les écoles.

loading

Le tableau du rectorat classe les circonscriptions (les secteurs d'écoles) par le "pourcentage d'élèves en retard d'au moins un an en CM2"

loading

La réponse de l'inspection d'académie de Haute-Garonne. Michel-Jean Floch, le Dasen, dément l'existence de prime et justifie un classement censé cibler les établissements où il faut mettre des moyens. Au micro France Bleu Toulouse d'Adèle Paquelier.

loading

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu