Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accident mortel dans l'Aude : un passager admet avoir fait dévier le car

dimanche 11 août 2013 à 18:50 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Un accident d'autocar a fait deux morts, trois blessés graves, et une trentaine de passagers plus légèrement touchés dans la nuit de samedi à dimanche sur l'autoroute A9 à la hauteur de Fitou dans l'Aude. Un passager a avoué avoir fait donner un brusque coup de volant au chauffeur. Le car, qui roulait en direction de l'Espagne, transportait 44 personnes dont des Français.

Un accident d'autocar a fait deux morts sur l'A9, à hauteur de Fitou dans l'Aude
Un accident d'autocar a fait deux morts sur l'A9, à hauteur de Fitou dans l'Aude - - Capture d'écran BFM TV

On commence à y voir plus clair dans cet accident de car qui a coûté la vie à deux personnes et fait trois blessés graves. Un passager a admis avoir fait dévier le véhicule cette nuit sur l'autoroute A9 à la hauteur de Fitou dans l'Aude. L'homme ukrainien, d'une trentaine d'années, a avoué aux gendarmes avoir voulu, pour une raison encore indéterminée, forcer le conducteur à s'arrêter, a rapporté le procureur de Narbonne David Charmatz. Une version défendue dès le départ par le conducteur qui disait avoir eu une altercation avec une personne, ce qui avait provoqué l'accident. Mais cette version a été mise en doute dans un premier temps :

Des circonstances encore confuses pour l'accident du car. Le procureur de l'Aude Charmatz

"Des auditions vont se poursuivre demain (lundi) pour établir exactement les circonstances dans lesquelles cet acte inconsidéré a été accompli", a dit le procureur."On cherche aussi à savoir si, sur le plan psychiatrique, cet Ukrainien est parfaitement équilibré parce que c'est un geste tellement inconsidéré qu'il faut aussi s'intéresser à sa personnalité", a ajouté le magistrat.

Le car de la compagnie Eurolines, transportait 44 passagers de nationalité française, espagnole et ukrainienne et trois chauffeurs. Il reliait Marseille à Murcie, en Espagne quand il a percuté la glissière et basculé dans un talus à 10 mètres en contrebas.

Un numéro d'appel  est à la disposition des familles : 04 68 10 29 00.

Déjà dans l’Aude hier, une sortie de route a fait 5 morts et un blessé grave près de Carcassonne.

 

car - Aucun(e)
car