Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire Bettencourt : le juge bordelais Jean-Michel Gentil mis en cause

-
Par France Bleu Gironde

Les avocats des principaux mis en examen parlent d'un "conflit d'intérêts manifeste" : le juge Gentil, l'un des trois magistrats chargés d'instruire l'affaire Bettencourt , est un proche du Professeur Sophie Gromb, l'un des experts médicaux qui a conclu à l'état de faiblesse de l'héritière du groupe L'Oréal.

Le Palais de justice de Bordeaux, où exerce le juge Gentil
Le Palais de justice de Bordeaux, où exerce le juge Gentil © Maxppp

Les avocats des principaux mis en examen, dans le volet abus de faiblesse de l'affaire Bettencourt , n'ont  pas tardé à réagir : dans un communiqué, ils dénoncent ce jeudi midi la proximité qui existe entre le juge Jean-Michel Gentil et un expert du dossier, évoquant "un conflit d'intérêt manifeste".

Les avocats de Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Patrice de Maistre, François-Marie Banier, Stéphane Courbit et Pascal Wilhelm entre autres, indiquent que "les liens de proximité anciens et très étroits " entre l'expert Sophie Gromb et le couple Gentil "caractérisent un conflit d'intérêt manifeste qui jette la suspicion sur l'impartialité de l'expertise sur laquelle repose la procédure d'instruction ".

" Il appartient désormais" au procureur de Bordeaux "de tirer toutes les conséquences de ces atteintes aux droits de la défense et au droit au procès équitable qui a entravé la manifestation de la vérité".

C'est Le Parisien - Aujourd'hui en France qui fait ces révélations ce jeudi matin : selon le journal, Sophie Gromb, chef du service de médecine légale du CHU de Bordeaux, a été  témoin au mariage de Jean-Michel Gentil et de sa femme Isabelle , vice-procureur de la République à Bordeaux, le 30 juin 2007 à Mérignac

Or, Sophie Gromb a participé le 7 juin 2011, avec quatre autres experts, à l'expertise psychiatrique réalisée sur Liliane Bettencourt, qui avait conclu à l'état de faiblesse de la milliardaire depuis septembre 2006. Une date qui couvre notamment la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy début 2007.  Elle serait même restée seule 35 minutes avec le juge Gentil et l'héritière de l'Oréal, dans sa chambre de Neuilly-sur-Seine, avant que quatre autres experts ne les rejoignent. La défense avait déjà constesté les conditions de réalisation de cette expertise, menée au saut du lit et sans préavis sur une très vieille dame sourde et un peu désorientée. Le docteur Sophie Gromb , que nous avons contactée, n'a pas pas voulu réagir à ces informations.

Francoise Martres est la présidente du Syndicat National de la Magistrature. Pour elle, cette information pourrait aboutir à l'annulation de l'expertise mais pas au désaisissement du juge d'instruction bordelais.

"Celà pourrait poser une difficulté, mais de là à le dessaisir .... "

Pour la première fois, Valérie Noël, l'une des 3 juges d'instruction chargés en charge du dossier Bettencourt, est sortie de son silence pour défendre son collégue Jean-Michel Gentil . Dans l'interview qu'elle accorde au site francetvinfo.fr, elle se dit sereine, et ne pas craindre l'annulation de l'expertise médicale.

"Ce n’est pas le juge Gentil qui a nommé Sophie Gromb comme experte, mais nous trois. Rien ne se décide sans que nous en discutions. Vous savez, il n’y a pas d’un côté le juge Gentil et de l’autre ses deux potiches"

"Je ne crains aucunement l’annulation de notre expertise, on tombe une fois de plus dans le domaine de la déstabilisation. Ce n’est pas sérieux ! Nous nageons en plein délire ! Une proximité entre Jean-Michel Gentil et Sophie Gromb ne pose aucun problème déontologique"

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess