Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire Bettencourt : non-lieu requis pour Nicolas Sarkozy

-
Par , France Bleu Gironde

Le procureur de la République de Bordeaux a adressé aujourd'hui ses réquisitions dans l'affaire Bettencourt. Il préconise un non-lieu pour l'ancien Président Nicolas Sarkozy et pour l'ancien ministre du budget Eric Woerth.

Claude Laplaud, le procureur de la République de Bordeaux
Claude Laplaud, le procureur de la République de Bordeaux © Maxppp

Claude Laplaud disposait de trois mois pour prononcer ses réquisitions dans l'affaire Bettencourt. Il les a rendues publiques ce vendredi alors qu'il quittera ses fonctions à Bordeaux lundi 1er juillet - il est nommé Procureur général près la cour d'appel de Saint-Denis de la Réunion.

Le procureur de la République de Bordeaux a donc requis un non-lieu en l'absence de charge pour l'ancien Président de la république Nicolas Sarkozy et pour l'ancien ministre du Budget Eric Woerth . D'autres protagonistes sont également concernés par cette demande de non-lieu : Patrice Bonduelle, Stéphane Courbit, Alain Thurin et Pascal Wilhelm.

Renvoi en correctionnel pour Banier et de Maistre

En revanche, le procureur requiert un renvoi devant le tribunal correctionnel pour l'artiste François-Marie Banier, dont l'amitié avec Liliane Bettencourt est à l'origine de toute cette affaire , pour abus de faiblesse et blanchiment d'abus de faiblesse. Le renvoi devant le tribunal corectionnel est également demandé pour Patrice de Maistre, l'ancien homme de confiance de la milliardaire , pour abus de faiblesse et blanchiment de fraude fiscale.

La procédure est menée à Bordeaux par les juges Jean-Michel Gentil, Valérie Noël et Cécile Ramonatxo. Ces réquisitions interviennent alors que doit se tenir mardi une audience devant la chambre d'instruction de la Cour d'appel de Bordeaux qui doit examiner les nullités dans ce dossier Bettencourt.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu