Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amiens est un laboratoire depuis les émeutes d'août 2012 selon François Lamy

-
Par , France Bleu Picardie

Le ministre de la ville s'est rendu à Amiens lundi. Moins d'un an après sa dernière visite, François Lamy est venu constater dans deux quartiers populaires d'Amiens la réalité du travail des associations dont une trentaine a reçu une rallonge près de 230.000 Euros en 2012. Une visite très politique puisque beaucoup de prétendants à la mairie d'Amiens en 2014 étaient là.

François Lamy, le ministre de la ville à Amiens
François Lamy, le ministre de la ville à Amiens © Radio France - Antoine Barège

François Lamy est venu pour la troisième fois à Amiens à la rencontre de plusieurs associations lundi dans le quartier Etouvie et à Amiens Nord . Amiens Nord où il s'était rendu quelques jours après les émeutes d'août 2012 . Une rallonge de 230.000 Euros avait été accordée à 29 associations.

Le ministre a visité une salle de boxe avant de manger dans une cantine d'insertion et de partir dans le quartier nord pour découvrir l'ALCO, un centre interculturel qui aide les jeunes dans l'apprentissage de la lecture.

François Lamy était venu en août 2012 juste après les violences urbaines. Il est revenu en novembre 2012 pour annoncer une série de mesure. Quatoze propositions commes les emplois d'avenir, des moyens supplémentaires pour les associations, la revitalisation des centres commerciaux des Coursives et du Colvert ou encore la prévention de la délinquance dans la ZSP, la zone de sécurité prioritaire.

Amiens est un laboratoire pour François Lamy

François Lamy, le ministre de la ville à Amiens

Une visite très politique avant les Municipales de 2014

Aux côtés de François Lamy : Gilles Demailly qui ne se représentera pas aux Municipales de 2014, Pascale Boistard , la responsable du PS dans la Somme mais aussi à droite Hubert de Jenlis , conseiller général UDI et Alain Gest , le député UMP de la Somme, tous eux candidats à la mairie d'Amiens.

Pour François Lamy, le parti socialiste a l'habitude de choisir son candidat. Pas d'inquiétude a ajouté le ministre de la ville qui a géré le processus électoral au PS pendant trois ans et demi. Mais il a refusé de donner son avis même si ce proche de Pascale Boistard suivra de près de scrutin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu