Replay du lundi 26 avril 2021

Mare latinu : La galère portugaise potentiellement mortelle arrive en méditerranée, en Sardaigne et Tunisie.

La galère portugaise ou vessie de mer (Physalia physalis) n’est pas une méduse. Sa brûlure tue les poissons, pour l’homme elle peut même provoquer l’arrêt cardiaque. Pas encore signalée en Corse, mais déjà en Sardaigne ce mois-ci, prudence !

trés rares en méditérranée, ici dans le morbihan. © Maxppp - THIERRY CREUX

C’est une espèce qui remonte de latitudes bien plus tropicales, elle a été vue sur les plages de la Manche ou d’Atlantique mais jamais auparavant en Méditerranée .

Une cousine de la méduse, explique Laura Iborra océanologue à la Stareso de Calvi : 

"Ce sont des cousines des méduses ou des coraux, mais elles appartiennent aux Siphonophores ces sont des organismes pélagiques qui vivent en pleine eau. Les brûlures peuvent être très douloureuses, avec l’apparition de symptômes qui nécessitent parfois de consulter un médecin, la gravité dépendra de la réaction de chaque personne." 

Surprenant en Méditerranée.

"Cela a été rarement observé en Méditerranée car habituellement les physalis évoluent en mer tropicales ou subtropicales. Elles peuvent être déportées sur de longues distances car ces organismes se déplacent au gré des courants et surtout des vents grâce au flotteur qui est en surface. Le dérèglement climatique peut expliquer ses remontées, il y a aussi le fait que _son principal prédateur la tortue caouane soit moins présent._

Ne pas toucher un organisme marin échoué. © Maxppp - THIERRY CREUX

Pas de signalement en Corse.

"Il peut arriver de façon occasionnelle que ces organismes soient repérés sur les côtes corses, ce sera passager. Ces galères portugaises restent dangereuses douloureuses à la piqure même si elles ont séjourné hors de l’eau sur les rivages, sur les plages. Il ne faut donc pas les toucher si on en trouve une échouée, de manière générale ne pas toucher les organismes marins que l’on ne connait pas

Des galères portugaises début avril au sud de la Sardaigne dans cet article de "l'Unione sarda".