Climat – Environnement

Des panneaux solaires sur une église, près de Rouen

Par Boris Hallier, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) jeudi 5 octobre 2017 à 19:10

À Malaunay, près de Rouen, la municipalité a installé des panneaux photovoltaïques sur le toit de l'église. Elle espère une production d'électricité équivalent à la consommation de 15 foyers hors chauffage.

Le maire de Malaunay, Guillaume Coutey, a fixé un objectif : couvrir 20% de la demande électrique du territoire grâce aux énergies renouvelables. Pour y parvenir, des panneaux photovoltaïques vont être installés sur l'ensemble des bâtiments municipaux : les deux écoles, les ateliers municipaux et le complexe sportif. L'église est la première étape de ce projet.

"Nous avons symboliquement commencé par l'église pour montrer l'engagement de Malaunay dans la transition écologique", explique Guillaume Coutey.

Le maire de Malaunay (au centre) présente les panneaux solaires posés sur le toit de l'église. (Photo transmise par la mairie)

135 m² de toiture solaire

135 panneaux en tout ont été posés pour un investissement de 50.000 euros. Ils permettront d'alimenter l'église en électricité mais pas seulement. "Nous allons raccorder les bâtiments entre eux. Le surplus de l'électricité sera ensuite revendu à un fournisseur spécialisé dans les énergies renouvelables", détaille le maire de Malaunay.

L'église Saint-Nicolas puisera désormais son électricité de ces panneaux solaires. (Photo transmise par la mairie)

Quelques réticences au départ

Le prêtre de la paroisse, Michel Patenotte, le reconnaît, certains fidèles étaient sceptiques au départ. L'installation de panneaux solaires sur un bâtiment religieux peut en choquer certains. "Je crois que l'Eglise fait partie de la société et doit aussi participer à l'effort de réduction de la consommation d'énergie", raconte-t-il. "En plus, le pape François a écrit une encyclique il y a quelques années à ce sujet. Ce texte était consacré à la protection de la nature. Je trouve ça très bien", assure-t-il.

Pour la paroisse, ces panneaux solaires vont permettre une économie de 1.500 euros chaque année