Climat – Environnement

"La loi dit qu'il est non-souhaitable de trier les déchets ménagers" (Fabien Charreyre, fondateur d'Altriom)

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Fabien Charreyre, fondateur d'Altriom, un centre de tri qui recycle 90% des déchets ménagers © Radio France - Octavie Couchard

Fabien Charreyre est le fondateur d'Altriom, un centre de tri et de recyclage innovant, basé à Polignac en Haute-Loire. Les résultats de son processus ont été salués, mais pourtant, il ne peut pas développer son activité aux yeux de la législation française.

A Polignac en Haute-Loire, c'est en 2014 que le centre de tri et de recyclage Altriom a vu le jour. Un centre de tri qui utilise une méthode unique en France et créée par Fabien Charreyre, le fondateur de l'entreprise."On est nés comme une entreprise qui s'est proposé de trier pour diminuer ce qui allait être enfouis. J'ai toujours considéré qu'en réduisant les déchets, _on avait une action citoyenne_, nous professionnels.

Cet entrepreneur altiligérien a toujours eu le souci de préserver l'environnement. Avec son entreprise Altriom, 90% des déchets ménagers, tout ce qui va dans la poubelle grise, sont triés et ensuite recyclés. Il n'y a ni enfouissement ni incinération. "Ces poubelles, il ne faut pas qu'on les appelle déchets. N'appelons pas déchets des matières qu'on peut revaloriser", explique-t-il. 

Les résultats de son processus ont été salués, mais pourtant, Fabien Charreyre ne peut pas créer d'autres centres de tri ailleurs en France. "La loi sur la transition énergétique dit qu'il est non-souhaitable de trier sur le déchets ménagers. Et donc on est dans un cadre très curieux, alors même que la France est en avance sur ces technologies, la loi interdit leur développement en France." Une décision que l'entrepreneur a du mal à comprendre, surtout face aux problématiques environnementales actuelles : il souligne notamment que dans une décharge, entre 20 et 30 ans de déchets sont entassés. Des déchets qui sont laissés aux générations futures. 

"La loi sur la transition énergétique dit qu'il est non-souhaitable de trier sur le déchets ménagers." - Fabien Charreyre, fondateur d'Altriom 

Pour faire vivre son entreprise, Fabien Charreyre part s'installer ailleurs, comme au Canada, en Inde ou au Liban. Il espère pouvoir un jour revenir s'étendre en France, en plus du site de Polignac. "Je ne lâche rien, je fais des visites régulières de mon entreprise et inlassablement j'explique que l'enjeu est d'amender la loi. Qu'est-ce qu'on peut vouloir de plus qu'une société durable qui reprend ses matières, les tire, comment est-ce que la loi peut être contre le tri ?"

Quatre semaines de débat sur France Bleu Saint-Étienne Loire et La Tribune-Le Progrès

France Bleu Saint Etienne Loire, en partenariat avec La Tribune-Le Progrès, lance un grand débat pendant quatre semaines. Quatre grandes thématiques seront abordées durant ces rendez-vous exceptionnels : la fiscalité, les collectivités, la transition écologique et la citoyenneté. 

Depuis le 21 janvier, vous pouvez témoigner et laisser vos questions sur le répondeur de France Saint-Étienne Loire au 04 77 36 42 42 et sur redaction42@leprogres.fr ou redaction43@leprogres.fr. Rendez-vous tous les jeudis entre 18h et 19h pour une heure de débat sur France Bleu Saint-Étienne Loire.

Donnez vos idées et votez pour celles des autres 

Réforme institutionnelle, pouvoir d'achat, justice fiscale : en marge du Grand débat national, France Bleu lance sa propre consultation avec la plateforme Make.org afin de vous permettre de formuler vos propositions et/ou de voter pour celles des autres. Notre démarche étant indépendante de celle du gouvernement, vos propositions n'ont pas vocation à être communiquées aux autorités.

Cet élément n'a pu être affiché. Cliquez ici pour voir la page dans son intégralité !