Culture – Loisirs

A Arbouans, un trio d'adolescents s'offre une masterclass baroque et sans coach avec un concert à la clef

Par Christophe Beck, France Bleu Belfort-Montbéliard mercredi 2 août 2017 à 16:44

C'est une résidence musicale impromptue à Arbouans, dans le Doubs, où trois adolescents ont décidé de partager une semaine de travail intensif sur un répertoire baroque, mais aussi plus actuel, adapté pour instruments anciens. Avec en point d'orgue, un concert à la maison.

Ce trio a de la suite dans les idées. Sibylle, Claire-Ombeline et Paul, les trois adolescents se sont croisés lors d’un séjour musical près de Besançon. Ils ont accroché. Au point d'imaginer cette semaine de travail musical à trois, sans coach, mais avec sérieux et en résidence. En l’occurrence au domicile des grands parents de Sibylle à Arbouans, près de Montbéliard. "C'est absolument bluffant, le plaisir qu'ils ont de faire de la musique ensemble. Ils bossent, ils bossent, ils bossent", confie la grand mère, Catherine, elle-même professeure au conservatoire de Montbéliard.

Sibylle, 14 ans (flûte à bec et clavecin) originaire de Metz, Claire-Ombline, 18 ans (flûte à bec et trombone), originaire de Rougemont et Paul, 15 ans (violoncelle et clavecin) originaire de Metz potassent un programme éclectique puisqu'ils allient musique baroque (Haendel, Vivaldi et Marcello) et musique plus actuelle (Brel, Piaf, Django Reinhardt, Mika). "La musique actuelle ? C'est quelque chose qu'on écoute en plus de la musique baroque. Moi j'aime beaucoup le jazz, donc j'avais envie de mélanger les deux" dit Sibylle qui signe les adaptations pour flûte à bec, violoncelle, clavecin et trombone.

"La Foule" d'Edith Piaff sur une adaptation inédite pour flûte, violoncelle et clavecin.

Cette résidence musicale d'un genre particulier débouche sur un concert dans le salon des grand parents ce jeudi, face à un public d'une trentaine d'amis, triés sur le volet.

Le trio en plein travail dans le sous sol de la maison des grand parents de Sibylle. © Radio France - Christophe Beck

A la rentrée, Sibylle et Paul retrouveront le conservatoire régional de Metz, tandis que Claire-Ombline intégrera le Conservatoire national supérieur de Lyon dans la seule classe de flûte baroque de France.