Économie – Social

400 personnes attendues à Feurs pour défendre CastMétal

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 27 février 2017 à 18:38

Entre 300 et 400 personnes attendues dans les rues de Feurs mardi matin. Une manifestation départementale contre le PSE dévoilé il y a un mois dans la fonderie de Feurs CastMétal.

Le 22 janvier la direction de la Fonderie de Feurs, CastMétal, a annoncé la suppression de 55 emplois sur les 230 que compte actuellement le site. Un PSE, un plan de sauvegarde de l’emploi, que refusent les syndicats. Pour la CGT métallurgie : refuser ce plan social et la suppression de 55 postes, c'est refuser la fermeture de CastMétal à Feurs. Car pour le syndicat, si la direction veut supprimer le quart des salariés de l'entreprise c'est que le groupe veut tout simplement se débarrasser du site.

« Tout se dégrade ici. On a plus les moyens de travailler. On a plus les outils. C’est délabré. Je pense qu’après les licenciements ils veulent fermer l’entreprise. » Un salarié de CastMétal

Alors, le mardi 28 février, entre 300 et 400 personnes venues de toute la Loire ont prévu de manifester dans les rues de Feurs. Une grève qui arrive également dans un contexte national tendu. La CGT métallurgie négocie en ce moment sur les conventions collectives. L'Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM) souhaite imposer une convention collective unique.