Économie – Social

Démolition de "la muraille de Chine" à Clermont-Ferrand : une "maison du projet" ouvre pour les habitants

Par Justine Dincher, France Bleu Pays d'Auvergne vendredi 6 octobre 2017 à 4:58

Une "maison du projet" a ouvert dans le quartier Saint-Jacques, à Clermont-Ferrand. Neuf conseillers répondent aux questions des habitants, avant la démolition de plus de 520 logements HLM dans le quartier.

Parole aux habitants ! Une "maison du projet" a ouvert le 2 octobre en haut du viaduc Saint-Jacques, à Clermont-Ferrand. Cet espace, flambant neuf à l'intérieur, permet d'accueillir les habitants qui se posent des questions sur le réaménagement du quartier Saint-Jacques, avec notamment la démolition des immeubles de l'allée des dômes et de "la muraille de Chine", une longue barre HLM.

Entre les bâtiments de l'allée des dômes et "la muraille de Chine", 522 logements vont être détruits à Saint-Jacques nord. 465 ménages locataires sont concernés. Dans l'allée des dômes, les relogements ont déjà commencé. À "la muraille de Chine", les premiers déménagements auront lieu en 2019.

Répondre aux inquiétudes

Certains habitants se posent des questions, la "maison du projet" permet maintenant de leur répondre. "Ils peuvent poser des questions sur : qu'est-ce qui va être fait ? Comment cela va être fait ? Quand ? Est-ce que je peux participer ? Qu'est-ce qui est prévu pour le commerce de proximité ?, explique Odile Vignal, vice-présidente de la communauté urbaine, en charge de l'habitat et du renouvellement urbain, je pense que ce qui peut les inquiéter, c'est de perdre leurs habitudes et leurs amis. Ils se demandent aussi si leur loyer et leurs charges vont augmenter."

Neuf personnes pour répondre aux questions

Neuf employés répondent aux questions des habitants, dont six salariés du bailleur social Logidôme. Chaque situation est étudiée individuellement. "Chaque souhait de chaque locataire est pris en compte, explique un des chargé de relogement, on recueille les souhaits des quartiers, des communes sur lesquelles ils veulent s'installer. On prend tout en compte, comme les ressources. On fait une analyse social au cas par cas."

Des alcôves ont été aménagés pour les entretiens individuels, à la "maison du projet" de Clermont-Ferrand. © Radio France - Justine Dincher

Des petits bureaux individuels ont été aménagés dans ce vaste local de plus de 180 mètres carrés, qui comprend aussi un grand hall d'accueil et deux salles de réunion. Ces espaces vont permettre d'organiser des rencontres avec les habitants, afin qu'ils puissent donner leur avis sur le réaménagement du quartier, après la démolition. "La seule chose qui est décidée, c'est la démolition, explique Odile Vignal, en revanche, ce qui n'est pas décidé, c'est ce que l'on va faire ensuite : est-ce qu'on veut que ce soit un parc public ? Est-ce qu'on accepte qu'il y ait des promoteurs privés ? Toutes ces questions sont ouvertes. Les habitants sont désirés pour donner leur vision."

La démolition des immeubles de l'allée des dômes et de "la muraille de Chine" aura lieu à partir de 2021. La "maison du projet" se situe au 12 boulevard Claude Bernard, entre l'arrêt de tram Saint-Jacques Dolet et le CHU. Elle est ouverte tous les lundi, mardi, jeudi et vendredi matins, et le mercredi toute la journée.