Faits divers – Justice

Enlèvement à Clermont-Ferrand : Vicente et son père Jason Lopez sont toujours introuvables

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne lundi 3 avril 2017 à 19:42

Jason Lopez est l'un des hommes les plus recherchés de France. Il a enlevé son fils Vicente mercredi en périphérie de Clermont-Ferrand. Si l'alerte enlèvement a été levée, l'enquête reste intense pour retrouver l'enfant et son père en cavale. Les recherches s'orientent notamment vers le sud-ouest.

Voilà maintenant six jours que Jason Lopez, détenu en cavale et cible de son ancienne belle-famille, a arraché de force son fils Vicente à sa mère Dolorès, mercredi midi dernier sur le parking clermontois d'un ancien magasin discount. Juste devant la caravane familiale. Le déclenchement de l'alerte enlèvement dans la soirée a généré plus 1300 appels et signalements dans les 48 heures qui ont suivi le rapt. Des renseignements parfois utiles à l'enquête, même si le dispositif est surtout efficace dans les premières heures suivant l'enlèvement. Dans l'ombre médiatique, les enquêteurs multiplient les investigations pour atteindre leur objectif prioritaire : retrouver le petit Vicente sain et sauf. L'alerte enlèvement a été levée jeudi soir.

Dolorès, la mère de Vicente enlevé le 29 mars © Radio France - Olivier Vidal

Doublement traqué après ne pas avoir réintégré l'établissement pénitentiaire de Riom en décembre 2016, puis après avoir kidnappé son fils mercredi dernier, Jason Lopez est susceptible de recevoir l'aide complice de membres de sa famille ou de proches. Ce qui incite les limiers de la police judiciaire a orienté leurs recherches dans un grand quart sud-ouest de la France. Là, où le fuyard aurait pu trouver refuge.

Le silence radio du parquet

Le département du Tarn-et-Garonne intéresserait particulièrement les hommes de la Police Judiciaire. Les campements de la communauté des gens du voyage sont des points de chute potentiels. Pas vraiment "les endroits les plus faciles à pénétrer et à fouiller", concédait en fin de semaine dernière le procureur de la République de Clermont-Ferrand. Joint lundi après-midi, Eric Maillaud n'a souhaité faire aucun commentaire sur les investigations en cours. La discrétion étant une des conditions essentielles pour retrouver l'enfant et son père kidnappeur.