Faits divers – Justice

Les pompiers corses à l'Elysée

Par Marion Galland, France Bleu RCFM vendredi 6 octobre 2017 à 19:39

Les pompiers corses ont été reçus ce vendredi soir à l’Élysée par le Président de la République

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a convié ce vendredi soir des représentants de tous les services départementaux de secours et d'incendie de France à l’Élysée pour les remercier et les féliciter après la saison feux de forêts.

La Corse qui a été sévèrement touchée cet été par les feux est évidemment présente sur place, avec une délégation de Haute-Corse et une de Corse-du-Sud.

Emmanuel Macron adresse ses remerciements aux pompiers - SDIS 2A

Six nouveaux avions polyvalents

Emmanuel Macron a annoncé "l'acquisition dès 2018, de 6 avions polyvalents gros porteurs", pour la lutte contre les feux de forêts et les évacuations sanitaires, vendredi dans un discours de remerciement aux forces mobilisées contre les incendies forestiers et les ouragans."L’État va engager l'acquisition dès 2018, de 6 avions polyvalents gros porteurs pour plus de 400 millions d'euros. Ils seront mobilisés pour les feux de forêt mais aussi pour les évacuations sanitaires et le transport de modules de sécurité civile", a-t-il expliqué.

"Nous disposerons ainsi d'une capacité de transports et de projection unique en Europe et en Méditerranée d'environ 600 personnes", a-t-il ajouté. Il s'exprimait devant 500 personnes, dont 300 pompiers, ainsi que des policiers, des gendarmes, des membres de la protection civile, des pilotes d'avions et d'hélicoptères, venus de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, et des départements touchés par les feux de forêt cet été, essentiellement dans le Sud-Est et la Corse.

Aurélie et Gabrielle, du centre de Bocognano, Gérald d'Ajaccio et Jean-Michel de Piana, font partie de la délégation de pompiers corses reçus à l'Elysée. - DR

Des élus et des représentants de l’État, dont le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, étaient également présents, tout comme Christos Stylianides, le commissaire européen à l'aide humanitaire et à la gestion des crises. M. Macron a rappelé qu'il souhaitait également "la création d'une force européenne de protection, pour répondre par une plus grande solidarité, aux nombreux défis du dérèglement climatique et notre exposition croissante aux risques". Selon lui, d'ici 2040, la France connaîtra "une augmentation d'un million d'hectares des surfaces concernées par les feux de forêts", et "en 2050, c'est la moitié de la forêt française qui sera concernée par le risque de feu de forêt".