Faits divers – Justice

Nantes : l'homme qui a menacé un prêtre avec une arme a été hospitalisé en psychiatrie

Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan et France Bleu vendredi 6 octobre 2017 à 11:52

L'homme de 28 ans a été interpellé jeudi en fin de matinée après avoir pénétré dans une église en pleine messe et menacé le prêtre avec un pistolet à gaz. La police judiciaire avait prolongé sa garde à vue jusqu'à vendredi après-midi, il est désormais hospitalisé d'office.

Interpellé jeudi peu avant midi par les policiers, l'homme de 28 ans qui avait menacé le père Bernard Charrier avec une arme en pleine messe dans l'église Sainte-Croix de Nantes, quartier Bouffay, fait l'objet d'une hospitalisation sous contrainte dans un service de psychiatrie. Une source policière évoque "des propos confus" et parle d'un homme "fragile psychologiquement et délirant". Par ailleurs, le médecin qui l'a examiné vendredi estime que son état de santé n'était plus compatible avec le régime de la garde à vue. La piste terroriste avait très rapidement été écartée par le procureur et les enquêteurs. La garde à vue est prolongée de vingt-quatre heures à partir de vendredi midi.

La piste terroriste rapidement écartée

L'homme, originaire du Pays de Retz (Loire-Atlantique), n'a pas de casier judiciaire (hormis un délit routier) et semble avoir agi seul. Il est entré dans l'église pendant la messe, vers 11h40 jeudi, a sorti une arme non létale et s'est dirigé vers le prêtre "en train de lire l’Evangile". Mais il n'a finalement blessé personne et n'a pas fait usage de son arme. Il a été désarmé sans difficulté par les policiers, rapidement alertés.