Faits divers – Justice

Paris : le parquet retient le caractère antisémite du meurtre de Mireille Knoll, 85 ans

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Deux personnes ont été arrêtées. © Maxppp -

Le parquet de Paris a retenu lundi le caractère antisémite du meurtre de Mireille Knoll, cette dame juive de 85 ans retrouvée poignardée de 11 coups de couteau et brûlée à son domicile du 11ème arrondissement, à quelques mètres de l'endroit où Sarah Halimi avait été défenestrée, il y a un an.

Il n'aura fallu que quelques heures, pour que le Parquet de Paris, retienne le caractère antisémite dans le meurtre de Mireille Knoll, cette dame juive de 85 ans. Deux suspects ont été déférés, ce lundi, devant un juge d'instruction. Une information judiciaire a été ouverte pour assassinat en "raison de l'appartenance vraie ou supposée de la victime, à une religion et sur une personne vulnérable", ainsi que pour vol aggravé et "dégradation de bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes". 

Le corps de la veille dame a été retrouvé, en partie carbonisé, vendredi peu avant 19 heures dans son appartement du11 ème arrondissement où elle vivait seule. C'est une voisine qui avait alerté les pompiers, après le début de l'incendie. Les policiers ont rapidement été orientés vers la piste criminelle, après la découverte de plusieurs départs de feu et des traces de onze coups de couteau sur le corps de la victime. 

Inquiétude dans la communauté juive de France

Pour l'entourage de Mireille Knoll, le caractère antisémite du meurtre n'a pas fait le moindre doute. La vieille dame, qui avait échappé à la rafle du Vel d'hiv, avait déposé plusieurs mains courantes pour se plaindre d'un voisin qui la menaçait de la "faire brûler". 

Mireille Knoll habitait à quelques centaines de mères de l'endroit où Sarah Halimi, une autre femme juive, avait été défenestrée il y a un an. Le député des français de l'étranger, Meyer Habib, qui connait bien la famille de la victime, évoque "son inquiétude, pour les français juifs mais pour la France tout entière. On commence par s'attaquer aux juifs, avec l'Hyper Cacher, par exemple, et on poursuit avec le Super U", ajoute-t-il. "Les français juifs sont visés en premier, mais c'est toute la France qui est visée"

Pour le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, il ne faut pas passer les agressions antisémites sous silence : "Le nombre et la violence des actes antisémites ont augmenté, l'année dernière, il faut identifier les causes pour pouvoir les traiter et donc oser en parler". Le Grand Rabbin de France qui condamne et se dit "horrifié par la tragique disparition de Mireille Knoll", rescapée de la Shoah. Haïm Korsia qui ajoute sur Twitter : "L'horreur du crime et la violence des bourreaux sont identiques et renvoient à la négation du visage humain"

Une marche blanche est organisée mercredi