Faits divers – Justice

Strasbourg : la place Kléber évacuée après une alerte à la bombe, l'auteur interpellé

Par Yassine Khelfa M'Sabah, Céline Rousseau et Maxime Nauche, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu vendredi 6 octobre 2017 à 18:52 Mis à jour le vendredi 6 octobre 2017 à 21:00

Ce vendredi soir vers 18h30 la place Kléber à Strasbourg a été évacuée en raison d'une alerte à la bombe. Les démineurs n'ont rien trouvé. L'auteur des faits a été interpellé vers 21h.

La place Kléber, située au cœur de Strasbourg, a été évacuée ce vendredi soir à 18h30 par les forces de l'ordre. Tous les magasins environnants ont été fermés. L'Agence France presse (AFP) dont les bureaux sont situés dans la Maison rouge a reçu un appel d'un individu qui menaçait de provoquer une explosion."Vous avez une heure, sinon ça va péter", a-t-il déclaré à l'assistante de rédaction. Le chef de la rédaction de l'AFP a alors alerté la police par précaution. Tous les journalistes ont immédiatement quitté les lieux, en suivant les instructions des policiers. La circulation des trams a été interrompue.

Les démineurs venus de Colmar ont vérifié les locaux et les alentours, sans rien trouver. Le périmètre de sécurité a été levé place Kléber vers 21h. Pendant ce temps là, les policiers sont intervenus dans une rue toute proche, rue du Faubourg national. Ils ont identifié l'auteur de l'appel. Il a été interpellé par les policiers du RAID. Des riverains affirment avoir entendus des détonations ou des coups de feu. Il s'agit de grenades assourdissantes lancées par les policiers.

L'auteur présumé hospitalisé

À l'origine de cet appel malveillant, un sexagénaire qui tenait des propos incohérents au moment de son interpellation par les hommes du RAID vendredi soir. Il a été hospitalisé d'office dans la foulée de son interpellation par les policiers à son domicile rue du Faubourg national.