Une école maternelle incendiée à Lille, les pompiers attaqués par des tirs de mortier

-
Par , , France Bleu Nord, France Bleu
Une partie de l'école Hachette à Lille a brulé - SDIS 59

Un incendie "volontaire" selon la maire de Lille Martine Aubry a partiellement ravagé l'école maternelle Béranger-Hachette de Lille ce jeudi soir. Les pompiers qui se rendaient sur place ont été visés par des tirs de mortier.

Un incendie s'est déclaré dans l'école maternelle Béranger-Hachette situé dans le quartier du Faubourg de Béthune à Lille ce jeudi vers 20h. D'importants moyens de secours sont rapidement arrivés sur place, ils ont mis une heure à lutter contre les flammes. Sur ce bâtiment de 700 mètres carré, l'incendie a détruit une surface de 250 mètres carré. 

"On a eu de la chance."

Les pompiers ont été la cible de tirs de mortiers d'artifice, juste avant d'arriver sur les lieux. Le lieutenant Elise Valembois était chef d'équipe sur cette opération. "Ils étaient une dizaine de personnes, raconte-t-elle, ils nous suivaient, ça tirait dans tous les sens. _Avec du recul, je pense qu'on a eu de la chance_. Je suis rassurée qu'on soit tous sains et saufs."

L'arrivée rapide des policiers a permis de "faire retomber la tension" et a assuré leur intervention pour éviter la propagation du feu. Il n'y a pas eu de blessé, mais le service d'incendie et de secours va déposer plainte auprès des services de police.

Incendie "volontaire" pour Martine Aubry

Dans un tweet, la maire de Lille Martine Aubry a condamné "fermement" l'incendie de l'école qui est un "lieu si essentiel pour les enfants". Elle dénonce un "incendie volontaire". L'école ne pourra pas rouvrir ce lundi comme prévu. 

La conseillère municipale d'opposition Violette Spillebout s'est également exprimée sur les réseaux sociaux pour soutenir les pompiers. 

Le président du SDIS 59, Jacques Houssin était tenu informé des événements. Il apporte son "_entier soutien aux sapeurs-pompiers_, les félicite pour leur travail qui a permis d'éviter la propagation et salue la présence très rapide et en grand nombre de forces de l'ordre."

Les dégâts dans l'école sont considérables. Les services municipaux vont se mobiliser rapidement pour trouver une place à tous les élèves d'ici la rentrée prévue lundi matin. 

Les chaises et les tables incendiées ont été sorties des salles de classe. © Radio France - Jean-Michel Nagat

Depuis plusieurs jours, plusieurs villes de la Métropole Européenne de Lille, Wattignies, Tourcoing, Marcq-en-Baroeul et Lille connaissent des soirées agitées avec des tirs de feux d'artifices et des affrontements avec les forces de l'ordre. Une vingtaine de personnes ont été interpellées