Météo

Canicule : 80 départements placés en vigilance orange, un record

La canicule s'abat sur la France, plus de 40 degrés par endroits. © Maxppp - VALLAURI Nicolas

Météo France a placé 80 départements en vigilance orange canicule ce mardi, du jamais vu. Le pic de chaleur est attendu à partir de mercredi sur la quasi-totalité de l'Hexagone.

Le mercure n'arrête pas de grimper. Météo France a placé 19 nouveaux départements en vigilance orange canicule.

data-multi-size="300x50"data-multi-size-validation="false">

Début de suivi pour : Aisne (02), Alpes-Maritimes (06), Ardennes (08), Eure (27), Ille-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44), Marne (51), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Moselle (57), Nord (59), Oise (60), Pas-de-Calais (62), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Seine-Maritime (76), Somme (80), Vendée (85) et Vosges (88).

Maintien de suivi pour : Ain (01), Allier (03), Ardèche (07), Ariège (09), Aube (10), Aveyron (12), Calvados (14), Cantal (15), Charente (16), Charente-Maritime (17), Cher (18), Corrèze (19), Côte-d'Or (21), Creuse (23), Dordogne (24), Doubs (25), Drôme (26), Eure-et-Loir (28), Haute-Garonne (31), Gers (32), Gironde (33), Indre (36), Indre-et-Loire (37), Isère (38), Jura (39), Landes (40), Loir-et-Cher (41), Loire (42), Haute-Loire (43), Loiret (45), Lot (46), Lot-et-Garonne (47), Manche (50), Maine-et-Loire (49), Haute-Marne (52), Mayenne (53), Nièvre (58), Orne (61). Puy-de-Dôme (63), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Rhône (69), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Sarthe (72), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-et-Marne, Yvelines (78), Deux-Sèvres (79), Tarn (81), Tarn-et-Garonne (82), Vienne (86), Haute-Vienne (87), Yonne (89), Territoire-de-Belfort (90), Essonne (91) et Val-d'Oise (95).

© Visactu -

Un record en France

Trois semaines après les fortes chaleurs du mois de juin, de grandes masses d'air chaud venant d'Afrique du Nord font grimper le mercure cette semaine.

La quasi-totalité de l'Hexagone, à l'exception des trois départements de l'ouest de la Bretagne, du pourtour de la Méditerranée et de la Corse, sont désormais en alerte canicule.

Plan canicule niveau 3 activé à Paris et par endroits

À Paris, la préfecture a activé le plan canicule niveau 3. Cela entraîne le déclenchement de plusieurs mesures préventives, particulièrement à destination des personnes les plus fragiles. "Salles rafraîchies" dans les équipements publics, fontaines temporaires et brumisateurs, ouverture nocturne de parcs et jardins...

C'est le cas notamment également dans les Vosges et en Dordogne.

En région parisienne, la circulation différenciée est reconduite mercredi. et jeudi tout comme dans le Bas-Rhin et dans la métropole lilloise, seules les vignettes Crit'air de 0 à 3 ont le droit de circuler.

Par endroits, les seuils d’alerte à la pollution sont dépassés comme dans l'Eurométropole de Strasbourg ou encore dans la Drôme et l’Ardèche

© Visactu -

Toute la semaine, des spots de prévention seront diffusés à la télévision et à la radio pour rappeler les conseils à suivre en cas de canicule. Une plateforme téléphonique "Canicule Info Service" est également ouverte dès lundi matin. Ce numéro vert est accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, du lundi au samedi de 9h à 19h).

Pic de chaleur en milieu de semaine

Les fortes chaleurs remontent vers le nord-est de la France. De nombreux records absolus de température ont été battus dès mardi : à Bordeaux, Brive, Angers, Rennes ou encore Amboise, en Indre-et-Loire.

Mais c'est en milieu de semaine que l'air deviendra irrespirable sur une grande partie de l'hexagone. Mercredi et jeudi, les fortes chaleurs concernent quasiment tout le pays. On devrait atteindre voire dépasser les 40 degrés dans plusieurs villes, notamment en Île-de-France, en Occitanie, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Bourgogne-Franche-Comté. La nuit, les températures resteront au-dessus des 20 degrés sur une bonne partie de l'hexagone.

Seules les côtes bretonnes seront un peu moins touchées par ces fortes chaleurs. Une masse d'air frais va les "protéger" selon Météo France. Mercredi, les températures devraient être proches des normales de saison. 

Une canicule moins forte et moins longue qu'en juin ?

Il faudra attendre vendredi pour voir les températures commencer à diminuer. Le week-end prochain, Météo France prévoit des perturbations et des orages dans l'est du pays.

En tout cas, ce nouvel épisode caniculaire sera moins fort et moins long qu'en juin, assure Météo France. Le record de 46 degrés enregistré le 28 juin à Vérargues dans l'Hérault ne devrait pas être battu.

Retrouvez ici nos conseils pour affronter ces fortes chaleurs 

© Visactu