Politique

L'appel à voter Emmanuel Macron d'un Président d'université fait polémique

Par Tudi Crequer et Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel et France Bleu mercredi 3 mai 2017 à 9:00

Le président de l'Université Bretagne Sud a adressé un courriel aux étudiants, professeurs et salariés de la faculté pour les appeler à voter Emmanuel Macron. Le Front National dénonce une "entorse à la démocratie".

Dés le début de son texte, il précise que ce n'est pas dans ses "habitudes de s'immiscer dans les débats politiques et partisans" et il reconnait sortir "de la réserve" à laquelle il s'astreint en tant que président de l'université.

Mais la situation lui impose ce courriel affirme le président de l'UBS. "Deux dangers nous guettent", affirme-t'il. Jean Peeters dénonce déjà le vote blanc et l'abstention car pour lui, "ne pas choisir (...) c'est renoncer à s'engager". Le président de l'université met également en parallèle les deux candidats avant de conclure : "je ne veux pas que ce qui fait notre République – liberté, égalité, fraternité, justice – soit mis en péril. Alors, dimanche, j’irai voter et je choisirai Emmanuel Macron. Je vous invite à faire de même."

Le Front National dénonce une atteinte à la démocratie

"C'est une entorse à la démocratie et au devoir de réserve" rétorque, sur France Bleu Breizh Izel, Odile de Mellon, la patronne du FN dans les Côtes d'Armor. "Je crois que c'est incroyable et d'ailleurs, (...) j'ai reçu plusieurs lettres d'élèves qui sont complètement choqués. On a le droit de voter autre chose qu'Emmanuel Macron ?", s'interroge la responsable du Front National.

Le courriel de Jean Peeters :

Page 1 - Jean Peeters
Page 2 - Jean Peeters