Régionales en Auvergne-Rhône-Alpes : une liste pour faire peser les musulmans dans le débat public

Farid Omeir mène la liste "Agir pour ne plus subir" © Radio France - Photo officielle de campagne

Farid Omeir est à la tête d'une liste constituée par l'Union des démocrates musulmans français pour les élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. Ce lundi, il précise ce qui motive de sa candidature.

Farid Omeir, enseignant de 34 ans vivant à Villeurbanne, est à la tête de l'une des listes surprises de ces élections régionales des 20 et 27 juin en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est intitulée "Agir pour ne plus subir". Elle émane de l'Union des démocrates musulmans français (UDMF) qui a réuni 230 militants ou sympathisants pour cette première participation à un scrutin régional. Farid Omeir a présenté ce lundi sur France Bleu les raisons de cette candidature.

"Nous ne voulons plus que l'Islam et les musulmans servent de boucs émissaires"

L'Union des démocrates français musulmans est généralement présentée comme communautaire. Acceptez-vous cette étiquette ?

Nous n'acceptons pas cette étiquette. Nous ne sommes pas un parti communautaire dans le sens où nous ne nous adressons pas seulement à une communauté. Nous nous adressons à l'ensemble des Français et nous avons un message qui concerne l'ensemble des citoyens, à savoir que nous ne voulons plus que l'Islam et les musulmans, la communauté musulmane, servent de boucs émissaires et permettent de faire de la diversion sur les questions qui nous concernent tous, à savoir les questions sociales, le chômage, la crise sanitaire. Le message que l'on souhaite faire passer, c'est que l'on en a assez qu'on nous tape dessus pour faire oublier les vraies préoccupations de l'ensemble de la société.

Le voile comme diversion

On le voit bien aujourd'hui, à travers les débats. Au lieu de nous parler de ces étudiants qui font la queue pour se nourrir, au lieu de nous parler des millions de chômeurs, au lieu de nous parler de la crise sanitaire, on nous parle du voile, des accompagnatrices scolaires, du voile des étudiantes, du voile dans les services publics. Quelqu'un qui viendrait en France et qui écouterait les débats télévisuels se demanderait si le seul problème que l'on a en France, c'est le voile. Et c'est à ça que l'on veut mettre fin. 

Pourquoi faire une liste pour vous défendre ? Ce n'est pas possible avec les partis traditionnels ?

Justement, non. Et je pense que bon nombre de nos concitoyens ne sont plus du tout représentés. Aujourd'hui, la gauche court après la droite, la droite court après l'extrême droite (on a même parfois le sentiment qu'elle la dépasse par la droite). Tout ça nous inquiète. Ces dernières années, on a eu aussi bien la gauche que la droite au pouvoir. Et on voit que le discours n'a pas fondamentalement évolué. Et donc, on se sent pas représentés par les partis politiques traditionnels. D'où la création d'un parti autonome indépendant.

"Les musulmans ne sanctionnent pas l'islamophobie politique"

Mais vous comprenez que la présence d'une liste comme la vôtre interroge ?

Vous savez, cette peur est alimentée par une partie des médias et des politiques. Aujourd'hui, les quartiers populaires et une grande partie de la communauté musulmane s'abstiennent politiquement et on pense que ça encourage un certain nombre de politiciens à alimenter cette islamophobie politique parce qu'ils sont tous en train de courir malheureusement après les voix de l'extrême droite. Et ils voient bien que les personnes qu'ils visent ne les sanctionnent pas politiquement. C'est ce que l'on veut changer.

Quel est votre programme pour ces régionales ?

La région Auvergne-Rhône-Alpes est dirigée par un homme de droite depuis six ans. Des coupes budgétaires ont été faites notamment dans la formation professionnelle et les plus fragiles sont encore plus fragilisés. Nous, on voudrait remettre tous les crédits de la formation professionnelle. On veut pouvoir réduire les inégalités territoriales et sociales en remettant les transports partout, en s'activant dans la rénovation des lycées pour que nos étudiants puissent étudier dans des conditions saines.

Se faire connaître et préparer l'avenir

Vous risquez de faire un score assez faible comme aux élections métropolitaines sur Lyon. Pourquoi se présenter malgré tout ?

Cela nous permet de faire entendre notre message, de pouvoir recruter et de préparer l'avenir. Nous n'avons ni les moyens humains et encore moins les moyens financiers de nos concurrents. Au regard des moyens qui sont les nôtres, nos résultats sont des exploits ! Et puis, l'idée, c'est de préparer l'avenir. Nous avons l'intention de nous présenter à toutes les élections. C'est donc une façon aussi de faire parler de nous, de notre message, de recruter des adhérents, des militants, des bénévoles pour pouvoir par la suite jouer à armes égales avec nos concurrents et pouvoir nous faire entendre sur la place publique.

_________________________________________

Chaque matin jusqu'au 17 juin, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Saint-Etienne Loire, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Isère et France Bleu Drôme-Ardèche donnent la parole à chacune des neuf têtes de listes aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. A écouter en direct à la radio à 8h40.