Santé – Sciences

Consultation France Bleu - 11 vaccins obligatoires en janvier pour les enfants : qu'en pensez-vous ?

Par Oanna Favennec, France Bleu jeudi 28 septembre 2017 à 5:00

France Bleu vous donne la parole sur les vaccins. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, présenté ce jeudi par la ministre de la santé, prévoit qu'en janvier, tous les enfants de moins de deux ans devront être vaccinés contre 11 maladies, au lieu de trois actuellement.

La décision avait été officialisée au creux de l'été par la ministre de la Santé Agnès Buzyn : 11 vaccins seront obligatoires à partir du 1er janvier 2018 pour les enfants de 2 à 24 mois. Vous adhérez à cette mesure ? Vous émettez des doutes quant à son efficacité ? Vous ne voulez pas faire vacciner votre enfant ? Dites-nous ce que vous pensez en répondant au questionnaire ci-dessous. Les résultats de cette consultation (qui n'est pas un sondage) nourriront un article qui paraîtra le 24 octobre, le jour où les députés commenceront à examiner la loi de financement de la Sécurité sociale à l'Assemblée nationale.

Cet élément n'a pu être affiché. Cliquez ici pour voir la page dans son intégralité !

►►► LIRE AUSSI | Comprendre les vaccins obligatoires en deux minutes

Pour l'instant, les parents de nouveaux-nés ont l'obligation de faire vacciner leurs enfants contre trois maladies : diphtérie, tétanos et polio. Les autres sont seulement recommandés... sur le papier. Depuis 2008, le DTPolio n'est plus distribué en France par les laboratoires, qui l'associent à d'autres vaccins (coqueluche et Hib au minimum). Les huit autres vaccins qui seront rendus obligatoires en 2018 sont ceux contre la coqueluche, l’hépatite B, le pneumocoque, le méningocoque, la rougeole, les oreillons, la rubéole (le ROR) et la bactérie Haemophilus influenzae (responsable d'un type d’infection bactérienne). Ils étaient jusqu'ici seulement recommandés.

La France est l'un des pays européens où la défiance par rapport aux vaccins est la plus forte parmi la population. En septembre 2016, une étude internationale montrait que quatre Français sur dix estimaient que les vaccins n'étaient pas sûrs.

© Visactu -