78% des Français considèrent qu'il n'y a pas plus de racisme dans la police qu'ailleurs

-
Par , France Bleu
France
67% des Français considèrent qu'il y a autant de racisme dans la police qu'ailleurs et 11% pensent qu'il y en a moins. © AFP - MARTIN BUREAU / AFP

Un sondage Opinionway pour le Cevipof publié ce lundi souligne que plus des trois quarts des Français considèrent qu'il n'y a pas plus de racisme dans la police que dans les autres milieux professionnels. Parmi eux, 11% pensent même qu'il y en a moins qu'ailleurs.

78% des Français considèrent qu'il n'y a pas plus de racisme dans la police que dans les autres milieux professionnels, selon le baromètre annuel de confiance en politique réalisé par Opinionway pour le Centre d'étude de la vie politique (Cevipof) publié ce lundi matin.

Des chiffres différents de nos voisins européens

Plus précisément, 67% considèrent qu'il y a autant de racisme dans la police que dans les autres milieux professionnels et 11% pensent qu'il y a moins de racisme dans la police que dans les autres professions. A titre de comparaison, 20% des Allemands pensent qu'il y a moins de racisme dans la police qu'ailleurs, ils sont 26% au Royaume-Uni à penser ça et 31% en Italie.

En revanche, 18% des personnes sondées en France estiment qu'il y a plus de racisme dans la police que dans les autres milieux. Enfin, 3% des Français ne se prononcent pas.

La moitié des Français affirment que la police n'use pas de la force à bon escient

Toujours selon le baromètre, trois quarts des Français considèrent que la police n'est pas suffisamment reconnue pour son dévouement, 71% pensent qu'elle est efficace, compétente et honnête. Ils sont également 83% à estimer qu'elle n'a pas assez de moyens (contre 66% en Allemagne).

En revanche, 31% des Français considèrent que la police ne traite pas les gens avec respect, 32% estiment que les agents de police ne sont pas assez bien formés. 34% pensent qu'elle n'est pas suffisamment présente et accessible. Enfin, 54% des personnes sondées - soit un peu plus de la moitié - affirment que la police n'use pas de la force à bon escient (contre 37% en Allemagne, 48% au Royaume-Uni et 49% en Italie). 

Un sondage qui intervient alors que le Beauvau de la sécurité à débuté il y a deux semaines.