Société
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Environ 180 "Amajaunes" ont manifesté dans les rues de Metz

-
Par , France Bleu Lorraine Nord
Vers 14h, les manifestantes se sont rassemblées Place de la République avant de défiler dans le centre-ville de Metz. © Radio France - Arthur Blanc

Ce dimanche après-midi, 180 femmes ont porté le gilet jaune dans les rues de Metz. Une manifestation entièrement féminine pour dénoncer le manque d'égalité homme-femme. Mais aussi pour poursuivre le combat des gilets jaunes.

Le mot d'ordre était clair à Metz ce dimanche. "Les hommes, vous restez à l'arrière du cortège", lance Samia, l'une des organisatrices du rassemblement. Vers 14h, 180 femmes gilets jaunes se retrouvent sur la Place de la République. Le tout avant un cortège suivi par une rencontre avec le maire de Metz Dominique Gros. 

data-multi-size="300x50"data-multi-size-validation="false">
Sous un franc Soleil, les femmes gilets jaunes ont fait entendre leur voix ce dimanche. © Radio France - Arthur Blanc

Les seuls hommes présents sur place encadraient le groupe. Une trentaine avec pour seul signe distinctif un brassard blanc. Ils sont là pour assurer la sécurité des manifestantes, pas pour participer à la marche. Parce que selon Céline, les femmes sont là pour leur combat à elles. "On galère plus que les hommes. On s'occupe des enfants, on a un travail, etc. Donc c'est bien que l'on soit là pour faire entendre notre mécontentement."

La manifestation des femmes gilets jaunes à Metz. © Radio France - Arthur Blanc

Au lendemain d'affrontements entre casseurs et forces de l'ordre à Saint-Avold, elles avaient un cœur que tout se passe bien. C'est justement la force des femmes selon Patricia. "On a peut-être parfois un peu plus de respect, de douceur." Derrière des slogans comme "Les "Amajaunes"s'en mêlent", le but est non seulement de réclamer plus d'égalité entre les sexes, mais également, selon Samia, de dénoncer le travail de Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations.