Société

Il n'y aura plus d'espace vide dans la galerie des Jacobins au Mans au 1er semestre 2018

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine vendredi 6 octobre 2017 à 11:43

Ouverture de Sostrene Grene, une nouvelle enseigne de décoration ce vendredi dans le centre commercial. À cette occasion, le directeur de la galerie nous confirme qu'il n'y aura plus de cellule vide au premier semestre 2018.

Alexandre Morisseau, le directeur du centre commercial Les Jacobins au Mans est notre invité ce vendredi. À l'occasion de l'ouverture du magasin Sostrene Grene dans la galerie, on fait le point sur l'état de santé du centre.

La vitrine de Sostrene Grenes au Mans © Radio France - Christelle Caillot

Il faut compter six mois pour l'arrivée d'une nouvelle enseigne

"L'arrivée d'une nouvelle enseigne prend entre six mois et un an" nous dit Alexandre Morisseau, le directeur de la galerie marchande des Jacobins au Mans, "il faut déjà négocier les aspects juridiques, et puis ensuite il y a le dossier d'aménagement à déposer au près des collectivités. Puis vient le passage de la commission de sécurité et enfin l'ouverture. On savait que Sostrene Grene avait des intentions d'ouvrir des magasins dans plusieurs villes de France, ils regardaient certains emplacements. Nous, au centre, on les connaissait suite à des salons. On savait que Sostrene Grene se développait sur des surfaces allant de 300 à 500m2 et en l'occurrence sur Le Mans, ce sera leur plus grande surface de vente de tout l'Ouest de la France.

Tous les espaces seront occupés au premier semestre 2018

"Il y a eu effectivement pas mal de moments difficiles comme dans beaucoup de centres commerciaux en France" confirme Alexandre Morisseau, le directeur de la galerie marchande des Jacobins au Mans, "mais aujourd'hui, on va commercialiser l'ex-cellule de Jennifer à une enseigne accessoires mode. On est aussi sur notre dernière cellule vacante, l'ex Texto qui sera du prêt-à porter. Il y aura aussi la maroquinerie qui va s'agrandir sur l'ex Plein Cadre, donc je pense que d'ici le premier semestre 2018, 100% du centre sera commercialisé".

"On est sur des baux de dix ans avec parfois des périodes de trois ans" rajoute Alexandre Morisseau, le directeur de la galerie marchande des Jacobins au Mans, et aujourd'hui, il n'y a pas de départ, "les loyers vont de 300 à 700 euros du m2, ça dépend des activités et des surfaces".

La vitrine de Sostrene Grene au Mans, le jour de l'ouverture © Radio France - Christelle Caillot