Société

Ouragans dans les Antilles : Bry-sur-Marne se mobilise pour Saint-Martin

Par Pierre Coquelin, France Bleu Paris et France Bleu dimanche 10 septembre 2017 à 16:17

La commune de Bry-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, a lancé un appel aux dons pour venir en aide aux Antilles après le passage des ouragans Irma et José. La ville de 17 000 habitants est jumelée avec Saint-Martin depuis janvier 2017.

"Le jumelage , c'est comme un mariage : on se marie pour le meilleur et pour le pire. On veut éviter le pire. Là, il est arrivé et il faut assumer". A 8 heures de vol des Antilles et face au désastre que connaît l'île de Saint-Martin, le maire de Bry-sur-Marne Jean-Pierre Spilbauer a immédiatement décidé d'agir. Samedi dernier, à l'occasion du forum des associations de la commune, il a lancé un appel aux dons en lien avec la Maison Saint-Martin de Paris et la Croix-Rouge, et avec l'aide du conseil municipal des jeunes. "On a déjà beaucoup de chèques, avec parfois des sommes conséquentes", commente Jean-Pierre Spilbauer.

La commune de 17 000 habitants dans le Val-de-Marne est jumelée avec l'île des Antilles depuis janvier 2017. "J'ai le souvenir de lieux paradisiaques. A la télé, j'ai vu un hôtel où on a été hébergés : il était totalement dévasté", explique le maire. Il a eu son homologue antillais samedi après-midi, "deux minutes, juste après le passage du 2e ouragan. Il m'a dit : "On est paniqués", confie-t-il.

Le sens du jumelage

Objectif maintenant : aider à reconstruire. "Le danger, c'est de se dire, ça y est, c'est passé : non, ça ne va pas. irma a fait des dégâts considérables : l'île de saint-Martin est détruite à 95%. Tout est rasé", ajoute le premier édile. La solidarité va s'organiser en 3 temps à Bry-sur-Marne : d'abord, une collecte financière, des chèques ; ensuite, une collecte de matériel et de vivres "lorsqu'on aura le feu vert des autorités" ; et enfin, "pour ceux qui voudront, on se rendra plus tard sur place. Quand on ne dérangera pas. peut-être lors des vacances de Noël. On enverra des jeunes pour du bricolage".

Le jumelage , c'est comme un mariage : on se marie pour le meilleur et pour le pire. On veut éviter le pire. Là, il est arrivé et il faut assumer (Jean-Pierre Spilbauer, maire de Bry-sur-Marne)

Une urne est installée à la mairie de Bry-sur-Marne dès ce lundi. Le conseil municipal doit voter une subvention pour venir en aide à Saint-Martin à la fin du mois. "Puis une seconde pour financer le voyage de jeunes vers les Antilles".