Raymond Domenech à Valence pour recevoir 7000 euros pour son association

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Raymond Domenech, aux côtés du maire de Valence, du fondateur de l'association Mon cartable connecté et de membres du Lions club de Valence © Radio France - Guillaume Farriol

L'ancien entraîneur de l'équipe de France de football, Raymond Domenech, était lundi 31 mai à Valence pour récupérer un chèque de 7000 euros. L'argent sera reversé à "Mon cartable connecté", une association qui aide les enfants malades à suivre l'école depuis l'hôpital.

Raymond Domenech est tout sourire dans la salle des mariages de la mairie de Valence, lundi 31 mai. L'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football tient dans les mains un gros chèque : 7000 euros ont été récoltés par le Lions club de Valence pour l'association Mon cartable connecté, dont Raymond Domenech est le vice-président. Une association qui aide les enfants hospitalisés à suivre des cours à distance. Cet argent est le fruit de la vente d’œuvres d'art contemporain exposées à Valence. "C'est super, se félicite Raymond Domenech. C'est une œuvre d'utilité publique d'aider les enfants qui sont en situation difficile à l’hôpital, qui ne voient plus leurs copains et qui ne peuvent plus aller à l'école."

Une valise connectée pour garder le lien

Depuis sa création il y a six ans, 500 enfants ont pu profiter du cartable connecté, dont une vingtaine en Auvergne-Rhône-Alpes, et le don valentinois permettra d'en acheter trois supplémentaires. "C'est une technologie française, explique Abdel Aïssou, président de l'association. C'est une valise dans laquelle il y a deux caméras, une à 360 degrés qui filme la classe et une qui filme le tableau. Il y a aussi un mini-ordinateur. L'enfant depuis sa chambre d’hôpital, avec une simple tablette, peut activer toutes les fonctions de cette valise pour apprendre et communiquer à distance." 

"C'est un outil vraiment extraordinaire pour tous les enfants à l’hôpital, abonde Raymond Domenech. Et aussi pour ceux qui sont dans la classe, pour eux la maladie n'est plus une disparition totale. Les enfants peuvent continuer à parler ensemble. Voilà pourquoi je m'investis à fond." L'association vient de publier un livre "Mon cartable, quelle histoire !", pour mieux se faire connaitre et récolter de l'argent. Une vingtaine de  personnalités s'y remémorent des souvenirs d'école et de cartables. "Les cartables c'était pour faire les poteaux au foot" y raconte d’ailleurs Raymond Domenech.