Société

Rennes : Des caméras de vidéosurveillance pour équiper les contrôleurs du STAR

Par Alexandre Frémont, France Bleu Armorique vendredi 6 octobre 2017 à 4:33

À l'occasion d'une opération anti-fraude, le STAR a testé ses premières caméras de vidéosurveillance. Il y en a huit au total. Le but est de lutter contre la fraude qui représente 4 millions d'euros de perte pour le STAR mais surtout d'éviter les débordements lors des contrôles.

Une opération anti-fraude a été menée dans tout le réseau STAR, réseau de transport en commun de la métropole rennaise, ce jeudi après-midi. Ça fait maintenant trois ans que Kéolis, l'exploitant du réseau STAR, met en place cette vaste opération. Son objectif est de sensibiliser les utilisateurs à acheter leur titre de transport. Au total, la fraude représente 10% des usagers, soit 4 millions d'euros de perdu par an pour le réseau de transport rennais. Et la nouveauté cette année, c'est que deux agents étaient équipés de caméras de vidéosurveillance.

Huit caméras pour la sécurité des contrôleurs

"Parmi ces 10% de clients en délit, on va avoir une infime partie de ces clients avec lesquels on va avoir des problèmes mais un problème conflictuel c'est déjà un problème de trop" pour Jacques-Antoine Bothorel, le responsable contrôle et sûreté au STAR. "Pour la sécurité du personnel, on a investi dans des caméras". Il y en a huit au total, deux seulement ont été testées ce jeudi.

"Par rapport à un contrôle courant, ce qui va changer, c'est que lorsque le contrôleur estimera qu'une situation devient éventuellement problématique, ou peut dériver sur un conflit, il informera le voyageur et à partir de ce moment-là, ce dernier sera filmé, détaille-t-il. Et le fait déjà d'informer le client qu'il va être filmé, normalement ça doit permettre d'apaiser les tensions". Et si passage à l'acte il y a, le son et la vidéo seront là pour appuyer les accusations du contrôleur.

Un dispositif qui pose question chez certains usagers

Ce-jour là, aucun incident. Mais dans les moments problématiques, Rémy, agent de contrôle au STAR, est bien content de compter sur sa caméra: "Cela permet d'assurer notre sécurité et celle des usagers", explique-t-il.

Des contrôles devant la bouche de métro Gare à Rennes, où les clients ne font même pas attention au contrôleur avec une caméra © Radio France - Alexandre Frémont

Pour les clients justement, on se demande pourquoi un tel dispositif est mis en place. Mathilde, par exemple : "Pourquoi on ne fait pas plutôt de la prévention dans les écoles? La prise de conscience des incivilités passe par la prévention et pas par le contrôle social". D'autres usagers ne font même pas attention à la caméra.

Selon le responsable du contrôle et de la sûreté au STAR, ce dispositif pourrait s'étendre à l'ensemble des contrôleurs "seulement s'ils le souhaitent car ce ne seront que les volontaires qui pourront porter ces caméras" mentionne Jacques-Antoine Bothorel.