Société

Un Berrichon veut lancer une 2 CV électrique

mercredi 19 décembre 2018 à 18:33 Par Manon Derdevet, France Bleu Berry et France Bleu

L'entreprise est spécialisée dans la réparation de 2cv © Radio France - Sarah Tuchscherer

Hervé Renard, un chef d'entreprise de Déols veut fabriquer une Citroën 2 CV 100% électrique. Un projet inédit dans le Berry.

La Deudeuche se met à l'électrique dans le Berry. Une entreprise de vente de pièces détachées de Citroën "2 CV" et de Mehari, à Déols près de Châteauroux, a décidé de convertir la mythique voiture à l'électrique. 

De l'extérieur, la voiture restera la même. Le même châssis coloré, le même nez arrondi, mais à l'intérieur le moteur à essence sera remplacé par deux batteries. Cette idée de Hervé Renard,  le gérant de l'entreprise, prend peu à peu forme. "On monte un véhicule neuf mais à la place du mécanisme normal on va mettre un moteur électrique, un stock de batteries et une boite de vitesse adaptée", explique le Berrichon. 

150 kilomètres d'autonomie

La future 2 CV aura une autonomie d'environ 150 km. Un projet imaginé en association avec une autre entreprise, spécialisée dans les véhicules électriques. Pour fabriquer le modèle électrique, ils vont déménager dans un nouvel entrepôt à Châteauroux. Les partenaires ont même prévu de créer un emploi spécialement pour cette nouvelle activité. 

Avec ce nouveau modèle, Hervé espère séduire une nouvelle clientèle. "Il sera possible d'aller notamment dans des zones classées dans le réseau Natura 2000 ou des endroits interdits aux véhicules thermiques. Pour faire des balades, ça sera idéal" ajoute-t-il. 

20.000 euros environ

On est donc loin du bruit du moteur caractéristique de la "2 CV". "Je pense que les puristes garderont le modèle traditionnel car les gens sont tout de même attachés au bruit et à l'odeur du moteur de cette voiture" reconnait Hervé Renard.

Pour le prix comptez autour de 20.000 euros la voiture "soit le même prix qu'une "2 CV" restaurée avec des pièces neuves" compare l'entrepreneur. Le premier prototype pourra rouler sur les routes du Berry dès la fin de l'année prochaine.