Transports

VIDEO -"Les journées sans voiture à Tours, c'est bien, mais ça ne fait pas une politique cyclable",Collectif cycliste 37

-
Par , France Bleu Touraine
François Sarrazin, administrateur du Collectif Cycliste 37 © Radio France - Sylvain Maisonneuve

Pour la première fois à Tours, l'hyper-centre ville était interdit aux voitures ce dimanche. Seuls les vélos, trottinettes et piétons était tolérés. Ainsi que les bus Fil Bleu. Un symbole fort mais inutile si la ville ne fait pas plus d'efforts pour la pratique du vélo selon le Collectif Cycliste 37

Retour ce lundi sur cette grande première à Tours. L'hyper-centre ville réservé aux vélos, trottinettes, rollers et piétons. La voiture, hormis celle des riverains était donc interdite des Halles à la Cathédrale, du Pont napoléon au pont de fil, de la Loire aux boulevard Béranger et Heurteloup. 

data-multi-size="300x50"data-multi-size-validation="false">

Quand vous faîtes du vélo, vous êtes toujours embêtés. Pourquoi ? Parce qu'il n'y a pas de continuité cyclable. Il faut des itinéraires praticables, sécurisés, et bien délimités. Et aujourd'hui, ce n'est pas le cas," François Sarrazin, du collectif cycliste 37 chargé notamment des aménagements. 

Le Collectif Cycliste 37 demande un véritable itinéraire Nord-Sud pour en finir avec le point noir de l'avenue Grammont. Il demande aussi une véritable piste cyclable et continue le long de la Loire entre le Pont de Fil et le Pont Napoléon. Il fait remarquer enfin que même le gros succès de la Loire à Vélo n'a pas incité les élus à mieux protéger la pratique du deux roues dans la traversée de Tours.