Football

Sochaux : quel avenir pour le FCSM en 2015 ?

Par Hervé Blanchard, France Bleu Belfort-Montbéliard vendredi 19 décembre 2014 à 18:19

4ème du championnat de Ligue 2 à la trêve de Noël, le FC Sochaux Montbéliard, relégué en mai dernier, s'est magnifiquement redressé pour se positionner comme un candidat sérieux à un retour dans l'élite. Seulement les ambitions sportives restent tributaires de plusieurs chantiers en coulisses. Tour d'horizon de l'avenir du club sochalien en 3 questions.

Une place inespérée à la trêve ?


Souviens-toi l’été dernier. Sochaux n’a pas oublié.

Battu 3 fois à domicile en août, le FCSM vit un retour à la Ligue 2, 13 ans après son dernier passage, plus que brutal. Effectif renouvelé à 90%, désengagement de l’actionnaire historique, l’espoir déchu d’un repêchage en Ligue 1 à la place de Lens, un cocktail qui explose en plein coeur des joueurs, du nouvel entraineur Olivier Echouafni, et de supporters dépités comme jamais.

Mais un mercato réussi et Sochaux remet les gaz en septembre pour enchaîner 13 matchs sans défaite jusqu’à Noël (7 victoires et 6 matches nuls), en étant en prime, la seule équipe invaincue en déplacement. Un redressement spectaculaire qui replace les Jaune et Bleu en prétendants sérieux à la montée.

 4èmes, au pied du podium, le FCSM se sent assez fort pour viser plus haut en 2015.

« C’est prometteur, si on continue d’y mettre la manière, et que la réussite nous suit, on peut vraiment aller loin en 2015  » souligne le défenseur sochalien Jean-Pascal Mignot

 

Quel mercato pour Sochaux ?

 

Si sur le terrain, Sochaux s’est remis sur le droit chemin d’un possible retour en Ligue 1, ses ambitions sportives restent tributaires du marché des transferts hivernal.

« *On a tous envie d’un mercato*  » lâche Olivier Echouafni après le match nul contre Angers (1 partout le 18 décembre 2014). L’entraîneur sochalien sait que ce mois de janvier sera crucial pour l’équilibre de son groupe. Le défenseur Stoppila Sunzu veut quitter le club pour la Chine, mais le zambien est considéré comme l’un des pions essentiels du projet de remontée. L’actionnaire veut-il sacrifier l’ambition sportive pour renflouer les caisses du club ?**

 

Photo officielle FCSM saison 2014/2015 © Radio France - Hervé Blanchard

 

Le président délégué du FCSM, Laurent Pernet , parle d’une situation compliquée. « C’est un dilemme effectivement. On ne veut pas casser la belle dynamique de ce groupe. Il y a des offres, on va les étudier, et on verra si on y donne suite ou pas  ». Cela concerne Sunzu mais aussi d’autres joueurs en fin de contrat en juin comme le défenseur Jérôme Roussillon par exemple.

 

Quid du repreneur ?


Sochaux se prépare à un mercato plutôt calme. Et ne recrutera que si c’est vraiment indispensable. Surtout que le dossier du repreneur a pris du retard. PSA voulait finaliser l’affaire avant la fin de l’année, un délai idéal qui ne pourra être tenu. « Il y a plusieurs projets mais pas assez avancés, pas assez mûrs  » affirme le président Pernet qui confirme au micro de France Bleu Belfort Montbéliard qu’il faudra attendre le premier trimestre de 2015 pour trouver un repreneur suffisamment solide financièrement.

En attendant, c’est l’actionnaire en place, PSA, qui reste aux affaires, notamment pour le mercato de janvier. Il y a peu de chances qu’avec la nouvelle année, il arrête sa cure d’austérité.